Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : les enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Sports

L'Égypte évince le Cameroun et retrouve l'Algérie en demi-finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/01/2010

Les Égyptiens se sont imposés durant les prolongations face à une sélection camerounaise terne (3-1). Les Pharaons retrouveront les Fennecs de la sélection algérienne lors d'une demi-finale qui s'annonce d'ores et déjà tendue.

AFP - L'Egypte a une nouvelle fois battu le Cameroun (3-1 a.p.), grâce à un début de prolongation foudroyant et un doublé de son capitaine Ahmed Hassan, lundi à Benguela, et poursuit ainsi sa route vers les demi-finales de la CAN où les Pharaons retrouveront l'Algérie.

Les Egyptiens, qui étendent à 16 matches leur record d'invincibilité dans le tournoi, rejoignent les Fennecs en demi-finale, jeudi à Benguela, deux mois après leur match d'appui pour la Coupe du monde remporté (1-0) dans des conditions houleuses par les Algériens, à Khartoum le 18 novembre.

Ce match avait été précédé d'incidents entre les deux camps. Le 12 novembre, un bus transportant l'équipe algérienne venue jouer au Caire avait été attaqué à coup de pierres, et trois joueurs avaient été blessés. Le match deux jours plus tard dans la capitale égyptienne avait également été suivi d'incidents violents.

Quant aux Camerounais, ils échouent au stade des quarts de finale après une phase de poules peu convaincante. "Il est temps de les battre, avait pourtant lancé Eto'o. Ca fait un certain temps qu'ils nous humilient". Et ça continue.

Le capitaine des Lions n'aura guère pesé, décrochant souvent, et s'illustrant seulement par un superbe raté dans un geste acrobatique à un mètre du but (99e).

Mais c'était trop tard, dans un match marqué du sceau des "vieux", pour le meilleur et pour le pire. Et au premier chef celui des Egyptiens, Ahmed Hassan. Le capitaine, un temps incertain, a finalement tenu sa place, et comment! D'abord en marquant contre son camp (26e, sur un corner d'Emana), puis en rattrapant sa bévue d'une lointaine et lourde frappe croisée du droit (37e).

Le N.17 pouvait alors sur le bord de la touche exhiber fièrement un maillot floqué du N.170, comme son nombre de sélections, soit une de plus que le légendaire Hossam Hassan, et le nouveau record africain.

Et c'est le même Hassan qui clôturait le score d'un coup franc boxé par Kameni sur sa barre (95e)... même si le ballon n'a pas franchi la ligne de but.

Les malheurs de Chedjou

Hassan qui rit, et le Camerounais Geremi Njitap qui pleure: la latéral de 31 ans venait tout juste de passer en retrait pour son gardien, mais le ballon était intercepté par Gedo qui exploitait le cadeau (92e). Foudroyant.

Fautif, Geremi marchait ainsi dans les pas de Rigobert Song, remplaçant lundi et auteur lui aussi d'une bourde en finale de la CAN-2008 offrant le but de la victoire à l'Egypte.

Makoun a passé la rencontre sur le banc, au contraire d'Emana, le plus en vue, avec notamment ses frappes lointaines repoussées par El Hadary (44e, 63e).

Song remplaçant? Donc Chedjou titulaire, pour la suite de ses malheurs: après avoir marqué contre son camp contre la Tunisie (2-2), il a multiplié les approximations face à l'Egypte, comme lorsqu'il se fait chiper un ballon dans les six mètres par Zidan, contraignant Kameni à un sauvetage in extremis (50e). Avant d'être finalement exclu pour avoir ceinturé Geddo filant au but (112e).

Ces errances défensives symbolisent les limites du Cameroun qui quitte la CAN prématurément et dispose de cinq mois pour préparer la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

Première publication : 25/01/2010

COMMENTAIRE(S)