Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Afrique

Nouvelle découverte macabre une semaine après les émeutes de Jos

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/01/2010

Une semaine après les affrontements religieux et ethniques entre les communautés musulmane et chrétienne qui ont fait des centaines de morts à Jos, 61 nouveaux cadavres ont été découverts dans deux localités proches de la ville.

AFP - Soixante et un nouveaux cadavres ont été découverts lundi dans deux localités près de la ville de Jos (centre du Nigeria) après les affrontements entre chrétiens et musulmans survenus la semaine dernière, a déclaré à l'AFP un responsable local musulman.

"Nous sommes allés au village de Gero village, à 23 km au sud de Jos où nous avons trouvé 51 corps. Sur le retour, nous avons traversé le village de Talchon, nous y avons découvert 10 corps", a précisé Mohammed Shittu, contacté par téléphone par l'AFP depuis la ville de Kaduna, dans le nord du Nigeria.

"Nous avons ramassé aujourd'hui 61 cadavres. Certains étaient décapités, d'autres démembrés avec des parties de corps enfoncées sur des pieux", a précisé le responsable qui dirige une équipe de bénévoles chargés d'enterrer les victimes.

Le bilan des affrontements religieux, établi à partir de sources médicales et humanitaires, s'élève maintenant à plus de 500 morts, majoritairement musulmans.

Les violences dans Jos, capitale de l'Etat du Plateau, ont éclaté le 17 janvier et se sont poursuivies durant quatre jours.

La région est coutumière d'éruptions meurtrières de violence entre communautés chrétienne et musulmane.

Première publication : 25/01/2010

  • NIGERIA

    313 personnes arrêtées après les sanglantes émeutes de Jos

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Après quatre jours de violences, le calme revient dans les rues de Jos

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Près de 400 personnes tuées dans des violences interreligieuses à Jos

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)