Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Iran fait la chasse aux coupes de cheveux "sataniques""

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un haut responsable en fuite dénonce un "coup d'État"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'amour fait songer, vivre et croire"

En savoir plus

FOCUS

Finlande : les populistes au gouvernement?

En savoir plus

Economie

La consommation des ménages repasse dans le vert en 2009

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/01/2010

Les ménages français ont acheté, en 2009, 1% de plus en moyenne de produits manufacturés qu'en 2008. Sur le seul quatrième trimestre, la consommation a bondi de 3%, sa plus forte progression depuis 10 ans, grâce à la prime à la casse.

AFP - Les dépenses de consommation des ménages français en produits manufacturés ont augmenté de 1% en moyenne annuelle en 2009, après avoir enregistré un net rebond de 3% au quatrième trimestre - le plus fort depuis dix ans - grâce à la prime à la casse, a annoncé mardi l'Insee.

La consommation en produits manufacturés, qui représente environ un quart de la consommation des ménages en France mais constitue un bon indicateur de la tendance générale, avait reculé de 0,6% en 2008, a précisé l'Institut de la statistique.

Sur le mois de décembre, elle a progressé de 2,1% après +0,1% en novembre.

"Cette évolution reflète non seulement le succès de la prime à la casse qui a stimulé les achats de véhicules neufs, mais aussi la bonne tenue de l’ensemble des autres postes de consommation", a commenté la ministre de l'Economie Christine Lagarde, citée dans un communiqué.

"L’orientation favorable de la consommation confirme l’efficacité des mesures de soutien au pouvoir d’achat", a souligné la ministre.

"Elle conforte aussi l’analyse du gouvernement selon laquelle le soutien budgétaire doit en priorité porter sur l’investissement des entreprises" et constitue "un élément encourageant pour la sortie de crise de l’économie française en 2010", a-t-elle estimé.

Les dépenses en biens durables progressent fortement en décembre (+4,3%), après une hausse déjà sensible (+2%) en novembre, précise l'Insee.

Plus encore qu’en novembre, ce sont les achats d’automobiles (+9,1%) qui dynamisent la consommation en biens durables, celle-ci ayant déjà nettement progressé depuis l’été, ajoute l'institut.

Les ménages ont profité des derniers mois avant la baisse programmée de la prime à la casse au premier janvier 2010, relève l'Insee.

Les dépenses en équipement du logement reculent légèrement (-0,1%) en décembre après avoir augmenté faiblement en novembre (+0,2%). Cette baisse est imputable notamment à un recul des achats en électronique grand public.

Au total, les achats de biens durables ont progressé de 5,6% en 2009 après -0,2% en 2008.

Dans ses dernières prévisions, l'Insee prévoyait en 2009 une hausse limitée de la consommation totale des ménages de 0,7%, après 0,9% l'an dernier. Mais selon l'institut, la consommation progresserait encore de 1,1% au premier semestre 2010 et soutiendrait une croissance "laborieuse" d'environ 0,3% ou 0,4% par trimestre.

Jusqu'en 2007, la consommation des ménages français augmentait d'environ 2 à 2,5% par an en moyenne.

Le gouvernement prévoit de son côté une hausse de la consommation de 1,4% en 2010.

Première publication : 26/01/2010

COMMENTAIRE(S)