Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

FRANCE

Voile islamique : un terme pour plusieurs styles

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2010

Le voile, dont de nombreuses musulmanes à travers le monde se couvrent la tête, en totalité ou en partie, comporte de nombreuses versions et se retrouve dans de nombreuses traditions, bien au-delà de l'islam.

 

Le hidjab (en haut à gauche) : voile qui cache les cheveux, les oreilles et le cou, ne laissant apparaître que l’ovale du visage. Il se généralise dans le monde musulman, remplaçant les tenues traditionnelles comme le "haïk" en Afrique du Nord. 

Le niqab (en haut à droite) : voile intégral complété par une étoffe ne laissant apparaître qu'une fente pour les yeux. Il s'est répandu sous l'influence de l'islam wahhabite. Certaines femmes y ajoutent des lunettes de soleil et des gants, voire un masque. 

Le tchador (en bas à gauche) : vêtement traditionnel porté par les femmes en Iran, principalement utilisé aujourd'hui par les musulmanes pratiquantes. Il s'agit d'une grande pièce de tissu posée sur la tête, qui laisse apparaître l'ovale du visage. 

La burqa (en bas à droite) : il s’agit, à l’origine, d’une tenue traditionnelle portée en Afghanistan et dans le sous-continent indien. Le vêtement se présente sous la forme d’un long voile couvrant intégralement la tête et le corps, pourvu d’un grillage qui dissimule les yeux.

Première publication : 26/01/2010

COMMENTAIRE(S)