Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

Economie

Steve Jobs lève le voile sur la nouvelle tablette iPad d'Apple

Vidéo par Guillaume COUDERC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/01/2010

Après plusieurs mois de rumeurs, le célèbre dirigeant d'Apple a présenté l'iPad, une tablette informatique tactile à mi-chemin entre le téléphone mobile et l'ordinateur portable. L'appareil sera vendu à partir de 499 dollars.

AFP - Le patron du groupe informatique Apple Steve Jobs a présenté mercredi une nouvelle tablette informatique à mi-chemin du téléphone mobile et de l'ordinateur portable baptisée "iPad", qu'il a décrite comme "un produit vraiment magique et révolutionnaire".

M. Jobs, dont c'était la deuxième apparition publique depuis une greffe du foie l'an dernier, a fait la démonstration lors d'une conférence de lancement très attendue à San Francisco de ce nouvel appareil, doté d'un écran tactile au format d'un grand bloc-notes et d'un seul bouton, à l'image de l'iPhone et du baladeur iPod Touch.

"Nous utilisons tous des ordinateurs portables et des +smartphones+ maintenant", a dit M. Jobs, vêtu de son habituel col roulé noir et "la question s'est posée dernièrement s'il y a de la place pour une troisième catégorie entre les deux".

Le patron d'Apple a noté avoir imposé un cahier des charges exigeant. "Ces appareils devront être bien meilleurs pour faire des choses vraiment importantes", comme naviguer sur internet, envoyer ses courriels, visionner des photos et des vidéos, jouer, lire des livres. "Sinon, ils n'ont pas de raison d'être".

Il a révélé que les détenteurs de l'iPad auraient accès à la bibliothèque numérique d'Apple, iBooks, qui bénéficie déjà du concours de "cinq des plus grands éditeurs du monde".

L'appareil se présente sous la forme d'un écran tactile de 24,6 cm, épais d'un peu plus d'1 cm, pesant 680 grammes et doté de 16 à 64 gigaoctets de stockage. Steve Jobs n'a pas précisé par quel biais il serait relié à l'internet pour accéder à la boutique d'applications conçue pour l'iPhone, l'AppStore, mais il a précisé que la batterie permettrait de regarder des vidéos pendant dix heures.

"L'iPad est une façon formidable de profiter de votre collection de musique, de vous connecter à YouTube, y compris en haute définition", a souligné M. Jobs, installé dans un canapé pour illustrer ses propos.

Il a également vanté le confort de lecture de journaux comme le New York Times et le magazine National Geographic, avant de taper un courriel sur l'écran tactile grand format.

En revanche, ni le prix ni la date de commercialisation n'ont été annoncés dans les premières minutes de cette présentation. La plupart des analystes tablent sur un prix d'achat compris entre 600 et 1.000 dollars.

L'action Apple cédait 1,53% à 202,72 dollars durant cette conférence.

Première publication : 27/01/2010

  • TECHNOLOGIES

    Steve Jobs s’apprête à dévoiler la réalisation "la plus importante" d'Apple

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Les profits d'Apple atteignent un nouveau record

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIE

    Apple confirme une annonce majeure et "creative" pour le 27 janvier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)