Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Loi asile et immigration : Gérard Collomb essuie la critique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inquiétante disparition de jeunes filles au Nigeria

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi asile et immigration : un dossier explosif ? (Partie 2)

En savoir plus

Economie

Renault produira en France les Clio qui y sont vendues, assure Ghosn sur France 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/01/2010

Dans un entretien accordé à FRANCE 24, le PDG de Renault, Carlos Ghosn, assure que le constructeur automobile français continuera de construire au moins autant de Clio qu'il s'en vend dans l'Hexagone.

Après la déclaration, lundi, du président Nicolas Sarkozy, affirmant ne pas accepter "que des voitures qui sont vendues en France soient construites à l'étranger", le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a assuré jeudi sur FRANCE 24 que "c'est le cas aujourd'hui... et ce sera le cas pour la prochaine Clio". "Nous allons produire en France au moins le nombre de Clio que nous vendons en France", a-t-il poursuivi.

Carlos Ghosn considère que les interventions des Etats sont justes "tant qu'ils écoutent les raisons pour lesquelles les emplois partent". Il a ainsi pointé du doigt, non les différences de salaires, mais les taxes pesant sur la production, saluant à ce sujet la suppression de la taxe professionnelle en France, où l'Etat possède 15 % de Renault.

"Ce débat sur la production nationale [...] ce n'est pas qu'en France : je le vois au Japon, aux Etats-Unis, partout, a aussi commenté Carlos Ghosn. A cause de la crise actuelle, de nombreux gouvernements sont sensibles au fait qu'ils ne veulent pas donner l'impression qu'ils ne se préoccupent pas de l'emploi dans leur propre pays."

Si le PDG de Renault a tenu à indiquer que le groupe continuera à l'avenir de fabriquer au moins autant de Clio en France qu'il en vend dans le pays, il a précisé toutefois qu'il s'agira d'un solde global. "Certaines Clio fabriquées en France peuvent être exportées, certaines Clio fabriquées dans d'autres pays peuvent être importées", a-t-il dit.

Le gouvernement français était intervenu récemment auprès de Renault pour s'assurer que la future Clio 4 ne soit pas intégralement produite en Turquie mais aussi en France.

 

Première publication : 28/01/2010

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Paris ne veut pas d'une Clio produite en Turquie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)