Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Kev Adams, dans la peau d’un snowboarder surdoué

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Essebsi : "Avec Jerusalem, les États-Unis ont réduit les chances d’une solution négociée"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la frontière irlandaise, casse-tête du Brexit

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La réunion de l'OMC accouche de... rien

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quand Erdogan se pose en sauveur des Palestiniens"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Froome en sursis ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

G5 Sahel : le don de 100 millions de dollars de Riyad

En savoir plus

LE DÉBAT

G5 Sahel : une force militaire régionale pour remplacer Barkane ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Trump souhaite toujours une solution à deux États", selon Riyad

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 01/02/2010

"Allah" est une marque... protégée

Depuis quelques semaines, l’image d’une Malaisie harmonieuse est écornée. Des églises ont été attaquées à travers le pays à coups de bombes incendiaires ou de pierres. Les musulmans, largement majoritaire dans le pays, sont en colère contre les chrétiens (9 % de la population). Ils leur reprochent d’utiliser le nom d’Allah dans leurs prières.

L’harmonie religieuse et ethnique, l’un des piliers fondateurs de la Malaisie moderne que vante la nouvelle campagne gouvernementale nationale « 1 Malaysia » (« Une seule Malaisie ») est-elle en train de voler en éclats ? Le symbole est en tout cas largement mis à mal depuis quelques semaines…

Musulmans et Chrétiens ne sont plus d’accord. La raison : Un nom. « Allah », pour désigner dieu. Revendiqué par certaines communautés chrétiennes de Malaisie et par« Herald » un journal catholique par qui le scandale est arrivé. 

Après plusieurs affrontements devant les tribunaux, l’affaire a pris une tournure plus violente avec l’attaque de plusieurs lieux de cultes – protestants et catholiques -, puis plus récemment de deux salles de prières musulmanes. Quelques arrestations ont finalement eu lieu, mais le gouvernement gère difficilement la crise. 

Certains analystes voient dans cette flambée de haine religieuse un complot politique et électoral visant à unifier les Malais (60 % de la population composée aussi de Chinois et d’Indiens) derrière l’étendard de l’islam. D’autres préviennent que la religion constitue le dangereux « point de fracture » de la société malaisienne.

 

Emission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon.

Par Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

14/12/2017 Royaume-Uni

Vidéo : la frontière irlandaise, casse-tête du Brexit

Alors que les dirigeants européens se retrouvent à Bruxelles ce jeudi et vendredi pour discuter du Brexit, nous vous proposons un reportage de nos correspondants sur l’épineuse...

En savoir plus

13/12/2017 Niger

Niger : Agadez, perle du désert devenue hub migratoire

Située entre Sahel et Sahara, Agadez, au Niger, est au cœur des migrations. La ville, qui accueillait autrefois les caravanes, est aujourd'hui l'un des principaux points de...

En savoir plus

12/12/2017 Espagne

En Espagne, le Tage est en danger

Le Tage, plus long fleuve de la péninsule Ibérique, qui se trouve entre l'Espagne et le Portugal, est en danger. Victime d'une grave sécheresse, il subit aussi les effets d'une...

En savoir plus

11/12/2017 États-Unis

Sénatoriale dans l’Alabama : une élection qui divise sur fond de pédophilie

Dans l'État très conservateur de l’Alabama, l’élection sénatoriale se tient mardi. Ce scrutin, qui retient déjà l'attention de tous les États-Unis, verra s’affronter les...

En savoir plus

08/12/2017 Sénégal

Au Sénégal, la presqu'île de Dakar menacée par la pollution marine

Au Sénégal sur la presqu'île de Dakar, la baie de Hann était autrefois un paradis idyllique. Aujourd'hui, elle étouffe sous les déchets. L'urbanisation anarchique et les usines...

En savoir plus