Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 01/02/2010

"Allah" est une marque... protégée

Depuis quelques semaines, l’image d’une Malaisie harmonieuse est écornée. Des églises ont été attaquées à travers le pays à coups de bombes incendiaires ou de pierres. Les musulmans, largement majoritaire dans le pays, sont en colère contre les chrétiens (9 % de la population). Ils leur reprochent d’utiliser le nom d’Allah dans leurs prières.

L’harmonie religieuse et ethnique, l’un des piliers fondateurs de la Malaisie moderne que vante la nouvelle campagne gouvernementale nationale « 1 Malaysia » (« Une seule Malaisie ») est-elle en train de voler en éclats ? Le symbole est en tout cas largement mis à mal depuis quelques semaines…

Musulmans et Chrétiens ne sont plus d’accord. La raison : Un nom. « Allah », pour désigner dieu. Revendiqué par certaines communautés chrétiennes de Malaisie et par« Herald » un journal catholique par qui le scandale est arrivé. 

Après plusieurs affrontements devant les tribunaux, l’affaire a pris une tournure plus violente avec l’attaque de plusieurs lieux de cultes – protestants et catholiques -, puis plus récemment de deux salles de prières musulmanes. Quelques arrestations ont finalement eu lieu, mais le gouvernement gère difficilement la crise. 

Certains analystes voient dans cette flambée de haine religieuse un complot politique et électoral visant à unifier les Malais (60 % de la population composée aussi de Chinois et d’Indiens) derrière l’étendard de l’islam. D’autres préviennent que la religion constitue le dangereux « point de fracture » de la société malaisienne.

 

Emission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon.

Par Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/10/2017 Japon

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, pourrait connaître une victoire écrasante à l'issue des élections législatives anticipées. Tout au long de la campagne, il a moqué une...

En savoir plus

19/10/2017 Chine

Zhongguancun : un quartier de Pékin révélateur de l'action de Xi Jinping

Le président chinois Xi Jinping arrive à mi-mandat. Après cinq ans au pouvoir, il devrait être reconduit pour cinq nouvelles années à l'issue du XIXe Congrès du Parti communiste...

En savoir plus

19/10/2017 Italie

Italie : vers l'autonomie de la Lombardie et de la Vénitie ?

Alors que la question de l’indépendance de la Catalogne fait trembler l'Espagne, l’Italie n’est pas en reste. Le 22 octobre, 16 millions d'Italiens sont appelés à voter lors de...

En savoir plus

18/10/2017 Amériques

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

Avant de se reconvertir dans l'agrochimie et les OGM, le groupe Monsanto produisait des PCB, une substance chimique industrielle devenue synonyme pour les Américains de scandale...

En savoir plus

17/10/2017 sécurité

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

Alors que l'état d'urgence devrait être levé dans quelques semaines en France et remplacé par de nouvelles mesures inscrites dans la loi, nous vous emmenons à la rencontre des...

En savoir plus