Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Venezuela : Nicolas Maduro accusé de tuer les étudiants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 01/02/2010

"Allah" est une marque... protégée

Depuis quelques semaines, l’image d’une Malaisie harmonieuse est écornée. Des églises ont été attaquées à travers le pays à coups de bombes incendiaires ou de pierres. Les musulmans, largement majoritaire dans le pays, sont en colère contre les chrétiens (9 % de la population). Ils leur reprochent d’utiliser le nom d’Allah dans leurs prières.

L’harmonie religieuse et ethnique, l’un des piliers fondateurs de la Malaisie moderne que vante la nouvelle campagne gouvernementale nationale « 1 Malaysia » (« Une seule Malaisie ») est-elle en train de voler en éclats ? Le symbole est en tout cas largement mis à mal depuis quelques semaines…

Musulmans et Chrétiens ne sont plus d’accord. La raison : Un nom. « Allah », pour désigner dieu. Revendiqué par certaines communautés chrétiennes de Malaisie et par« Herald » un journal catholique par qui le scandale est arrivé. 

Après plusieurs affrontements devant les tribunaux, l’affaire a pris une tournure plus violente avec l’attaque de plusieurs lieux de cultes – protestants et catholiques -, puis plus récemment de deux salles de prières musulmanes. Quelques arrestations ont finalement eu lieu, mais le gouvernement gère difficilement la crise. 

Certains analystes voient dans cette flambée de haine religieuse un complot politique et électoral visant à unifier les Malais (60 % de la population composée aussi de Chinois et d’Indiens) derrière l’étendard de l’islam. D’autres préviennent que la religion constitue le dangereux « point de fracture » de la société malaisienne.

 

Emission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon.

Par Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/02/2015 Qatar

Quand le Qatar cherche à se développer à tout prix

Les Qatariens défrayent régulièrement la chronique lorsqu'ils achètent le PSG, le Royal Monceau ou encore des parts dans British Airways. Mais ils investissent aussi des...

En savoir plus

21/05/2014 David Cameron

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

Comme les Néerlandais, les Britanniques votent ce 22 mai pour choisir leurs députés européens. Au Royaume-Uni, le parti eurosceptique Ukip a porté le débat de la campagne sur...

En savoir plus

16/05/2014 Bavure policière

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

Le LAPD, la prestigieuse police de Los Angeles, s'équipe actuellement de cameras portatives, pour que les officiers filment toutes leurs interventions. Des preuves impartiales,...

En savoir plus

14/05/2014 Révolution tunisienne

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

Touché de plein fouet par le soulèvement de 2011, les crises politiques et l'insécurité, le tourisme tunisien se remet doucement. En 2010, année de référence pour la profession,...

En savoir plus

23/05/2014 Autriche

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En Autriche, selon les derniers sondages, les nationalistes du FPÖ pourraient arriver en troisième position aux Européennes. Ils profitent notamment de l'effondrement de la...

En savoir plus