Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 01/02/2010

"Allah" est une marque... protégée

Depuis quelques semaines, l’image d’une Malaisie harmonieuse est écornée. Des églises ont été attaquées à travers le pays à coups de bombes incendiaires ou de pierres. Les musulmans, largement majoritaire dans le pays, sont en colère contre les chrétiens (9 % de la population). Ils leur reprochent d’utiliser le nom d’Allah dans leurs prières.

L’harmonie religieuse et ethnique, l’un des piliers fondateurs de la Malaisie moderne que vante la nouvelle campagne gouvernementale nationale « 1 Malaysia » (« Une seule Malaisie ») est-elle en train de voler en éclats ? Le symbole est en tout cas largement mis à mal depuis quelques semaines…

Musulmans et Chrétiens ne sont plus d’accord. La raison : Un nom. « Allah », pour désigner dieu. Revendiqué par certaines communautés chrétiennes de Malaisie et par« Herald » un journal catholique par qui le scandale est arrivé. 

Après plusieurs affrontements devant les tribunaux, l’affaire a pris une tournure plus violente avec l’attaque de plusieurs lieux de cultes – protestants et catholiques -, puis plus récemment de deux salles de prières musulmanes. Quelques arrestations ont finalement eu lieu, mais le gouvernement gère difficilement la crise. 

Certains analystes voient dans cette flambée de haine religieuse un complot politique et électoral visant à unifier les Malais (60 % de la population composée aussi de Chinois et d’Indiens) derrière l’étendard de l’islam. D’autres préviennent que la religion constitue le dangereux « point de fracture » de la société malaisienne.

 

Emission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon.

Par Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/01/2015 Syrie

Le Golan en état d'alerte

La tension est encore montée d'un cran dans le nord d'Israël cette semaine. Une attaque sur le plateau du Golan, à la frontière avec le Liban, a fait plusieurs morts et des...

En savoir plus

29/01/2015 Espagne

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

Le procès de 35 membres et dirigeants présumés de Batasuna, qui devait démarrer ce jeudi à Madrid après avoir été repoussé suite à l'arrestation d'une partie des avocats de la...

En savoir plus

28/01/2015 Allemagne

Allemagne : qui sont les manifestants du mouvement "Pegida"?

À Dresde en Allemagne, les manifestants de Pegida, auto-proclamés "Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident" défraient la chronique depuis des semaines. Fait-on...

En savoir plus

26/01/2015 Auschwitz-Birkenau

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

Le 27 janvier 1945, les troupes de l'Armée rouge découvrent par hasard Auschwitz-Birkenau. Ce camp de concentration et d'extermination, le plus grand du IIIe Reich, est devenu le...

En savoir plus

26/01/2015 Ukraine

Ukraine : la situation s'enlise à l'Est

Nos envoyés spéciaux se sont rendus dans l'Est de l'Ukraine, où les séparatistes ont lancé la semaine dernière une offensive sans précédent.

En savoir plus