Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 01/02/2010

"Allah" est une marque... protégée

Depuis quelques semaines, l’image d’une Malaisie harmonieuse est écornée. Des églises ont été attaquées à travers le pays à coups de bombes incendiaires ou de pierres. Les musulmans, largement majoritaire dans le pays, sont en colère contre les chrétiens (9 % de la population). Ils leur reprochent d’utiliser le nom d’Allah dans leurs prières.

L’harmonie religieuse et ethnique, l’un des piliers fondateurs de la Malaisie moderne que vante la nouvelle campagne gouvernementale nationale « 1 Malaysia » (« Une seule Malaisie ») est-elle en train de voler en éclats ? Le symbole est en tout cas largement mis à mal depuis quelques semaines…

Musulmans et Chrétiens ne sont plus d’accord. La raison : Un nom. « Allah », pour désigner dieu. Revendiqué par certaines communautés chrétiennes de Malaisie et par« Herald » un journal catholique par qui le scandale est arrivé. 

Après plusieurs affrontements devant les tribunaux, l’affaire a pris une tournure plus violente avec l’attaque de plusieurs lieux de cultes – protestants et catholiques -, puis plus récemment de deux salles de prières musulmanes. Quelques arrestations ont finalement eu lieu, mais le gouvernement gère difficilement la crise. 

Certains analystes voient dans cette flambée de haine religieuse un complot politique et électoral visant à unifier les Malais (60 % de la population composée aussi de Chinois et d’Indiens) derrière l’étendard de l’islam. D’autres préviennent que la religion constitue le dangereux « point de fracture » de la société malaisienne.

 

Emission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon.

Par Cyril PAYEN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/07/2014 Justice

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

Avec plus de 150 000 détenus, l’État de Californie détient le nombre de prisonniers plus important du pays, ainsi que le taux de récidive le plus haut avec 65 %. Les prisons sont...

En savoir plus

29/07/2014 Islam

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

Au Pakistan, la minorité ahmadie se considère musulmane, mais ses membres sont jugés comme hérétiques par nombre de Pakistanais, puisqu'ils reconnaissent un prophète après...

En savoir plus

28/07/2014 Carrefour

Inde : Carrefour jette l’éponge

Début juillet, le groupe français de grande distribution Carrefour a annoncé sa décision de quitter le marché indien, en fermant d’ici fin septembre les cinq magasins de ventes...

En savoir plus

25/07/2014 Réfugiés syriens

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

Depuis le début du conflit, plus d’un million de Syriens ont trouvé refuge en Turquie. Une situation qui exaspère de plus en plus de Turcs, qui reprochent au gouvernement sa...

En savoir plus

24/07/2014 economie

Crimée : un été pas comme les autres

La Crimée a toujours vécu de son tourisme. Son annexion par la Russie a eu un impact direct sur la saison 2014. Le Kremlin a lancé plusieurs campagnes d’incitation pour pousser...

En savoir plus