Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

FRANCE

Strauss-Kahn préconise la création d'un "fonds vert" au sein du FMI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2010

Au micro de FRANCE 24, Dominique Strauss-Kahn affirme que le Fonds monétaire international (FMI) va utiliser ses leviers pour financer le développement d'un nouveau modèle de croissance respectueux de l’environnement.

Dominique Strauss-Kahn fait sienne la bataille contre le réchauffement climatique. "C’est le rôle du FMI de fournir, dans ce qui est dans son domaine, des idées nouvelles pour essayer de financer à la fois l’adaptation au changement climatique et limiter des risques liés à l’émission de carbone", affirme-t-il dans une interview accordée à FRANCE 24, à Davos, où se tient actuellement le Forum économique mondial.

Le directeur du FMI préconise ainsi de créer un "fond vert" pour financer la coûteuse transition d’un modèle de croissance non respectueuse de l’environnement à une économie sans émissions de gaz.

"Le problème est de trouver l’argent et de savoir comment faire pour que cet argent ne soit pas cher. C’est là que l’on a quelques propositions à formuler, qui reposent en partie sur les instruments propres du Fonds monétaire, et en particulier sur les droits de tirage spéciaux", avance d’ores et déjà le patron du FMI.


 

Première publication : 29/01/2010

COMMENTAIRE(S)