Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

FRANCE

Strauss-Kahn préconise la création d'un "fonds vert" au sein du FMI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2010

Au micro de FRANCE 24, Dominique Strauss-Kahn affirme que le Fonds monétaire international (FMI) va utiliser ses leviers pour financer le développement d'un nouveau modèle de croissance respectueux de l’environnement.

Dominique Strauss-Kahn fait sienne la bataille contre le réchauffement climatique. "C’est le rôle du FMI de fournir, dans ce qui est dans son domaine, des idées nouvelles pour essayer de financer à la fois l’adaptation au changement climatique et limiter des risques liés à l’émission de carbone", affirme-t-il dans une interview accordée à FRANCE 24, à Davos, où se tient actuellement le Forum économique mondial.

Le directeur du FMI préconise ainsi de créer un "fond vert" pour financer la coûteuse transition d’un modèle de croissance non respectueuse de l’environnement à une économie sans émissions de gaz.

"Le problème est de trouver l’argent et de savoir comment faire pour que cet argent ne soit pas cher. C’est là que l’on a quelques propositions à formuler, qui reposent en partie sur les instruments propres du Fonds monétaire, et en particulier sur les droits de tirage spéciaux", avance d’ores et déjà le patron du FMI.


 

Première publication : 29/01/2010

COMMENTAIRE(S)