Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

FRANCE

Strauss-Kahn préconise la création d'un "fonds vert" au sein du FMI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/01/2010

Au micro de FRANCE 24, Dominique Strauss-Kahn affirme que le Fonds monétaire international (FMI) va utiliser ses leviers pour financer le développement d'un nouveau modèle de croissance respectueux de l’environnement.

Dominique Strauss-Kahn fait sienne la bataille contre le réchauffement climatique. "C’est le rôle du FMI de fournir, dans ce qui est dans son domaine, des idées nouvelles pour essayer de financer à la fois l’adaptation au changement climatique et limiter des risques liés à l’émission de carbone", affirme-t-il dans une interview accordée à FRANCE 24, à Davos, où se tient actuellement le Forum économique mondial.

Le directeur du FMI préconise ainsi de créer un "fond vert" pour financer la coûteuse transition d’un modèle de croissance non respectueuse de l’environnement à une économie sans émissions de gaz.

"Le problème est de trouver l’argent et de savoir comment faire pour que cet argent ne soit pas cher. C’est là que l’on a quelques propositions à formuler, qui reposent en partie sur les instruments propres du Fonds monétaire, et en particulier sur les droits de tirage spéciaux", avance d’ores et déjà le patron du FMI.


 

Première publication : 29/01/2010

COMMENTAIRE(S)