Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 03/02/2010

Ukraine : la désillusion orange

A la veille de la présidentielle, Virginie Herz et Gulliver Cragg ont sillonné l'Ukraine pour comprendre ce qu'il reste de la Révolution orange, ce mouvement qui avait suscité d’énormes espoirs il y a 5 ans. De Lviv l’occidentale à Kharkiv la russophone, ils ont rencontré une population déçue par la politique mais fière de sa culture et de sa nation.

Sur la place centrale de Lviv, capitale de l’ouest, les discussions politiques font rage… La liberté d’expression dans la presse mais aussi dans la rue, c’est un des acquis de la révolution orange, mais parfois ça dérape.

Soudain, sous nos yeux ébahis, c’est la foire d’empoigne : deux papis se retrouvent à terre, l’un d’eux avec un œil au beurre noir et ses lunettes cassées. Après un étrange moment de flottement, l’agresseur – un opposant au président que la foule voulait faire taire– doit prendre ses jambes à son coup. Un étudiant qui a observé la scène propose l’interprétation suivante : les vieux, ne sont pas très habitués au débat démocratique.

 Dans le train de nuit vers l’Est, les jeunes apparaissent bien plus pacifiques. Dans les couloirs surchauffés, certains se retrouvent torse nu, bedaine à l’air, une bière ou une vodka à la main. Alex, chauffeur de taxi, lui, demeure plus décent : il veut faire bonne impression aux deux charmantes juristes blondes avec qui il partage son compartiment. Ici aussi on parle d’élection. Le ton du badinage contraste avec certains propos : Elena juriste estime qu’il faut un pouvoir fort et parle même de tsar. Pour elle c’est nécessaire pour redresser le pays et faire diminuer la corruption, qui est un véritable fléau. 

La corruption, Aleksander, patron d’une entreprise de métal reconnait qu’elle existe dans la vie quotidienne. Après nous avoir fièrement montré son catalogue de vente, dont chaque deuxième page est une photo de charme, il nous explique que les pots de vin à petite échelle permettent de régler plus vite certains problèmes comme les contraventions sur la route et ça coute moins cher. Mais dans les affaires, il affirme avec un air malicieux ne pas avoir été confronté à la corruption : "Malheureusement, jamais personne ne nous a proposé de valise bourrées d’argent". Son entreprise est l’une des rares qui ne souffre pas trop de la crise economique. 

Comme ceux des autres usines, ses ouvriers ont pourtant été confrontés à des baisses de salaires. A Kharkiv, capitale industrielle du pays, certaines entreprises ont dû fermer et de nombreux habitants se sont retrouvés au chômage et doivent se débrouiller avec des petits boulots. Même les plus diplômés.

C’est le cas de Alex qui a décidé de plonger dans l’eau glacée du lac en cette après midi de Saint Basile. Cette tradition est censée purifier le corps et l’esprit. Malgré le soleil, il fait moins 15 degré dehors. Ils sont des centaines à participer joyeusement au rite. En les regardant, l’ami d’Alex s’exclame : "les gens s’amusent et pourtant, on est au plus profond du marasme économique. C’est ça l’âme russo-ukrainienne, l’âme slave !"

Par Virginie HERZ , Gulliver CRAGG

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2016 Birmanie

Vidéo : En Birmanie, le difficile retour à la vie des prisonniers politiques

En 50 ans de dictature, près de 10 000 Birmans ont été emprisonnés pour avoir contesté le pouvoir militaire. Ces prisonniers politiques ont quasiment tous subi des tortures...

En savoir plus

15/09/2016 Football

Vidéo : l'odyssée asiatique des footballeurs africains

En Asie du Sud-Est, le football suscite un engouement croissant. Les championnats se multiplient et de nouvelles équipes se créent, y compris dans des pays qui n'avaient pas de...

En savoir plus

08/09/2016 Niger

Vidéo : Agadez, au Niger, porte de l’exil

Au Niger, Agadez est désormais l’un des principaux points de transit pour les migrants clandestins d’Afrique de l’Ouest qui rêvent d’Europe. France 24 vous propose un...

En savoir plus

02/09/2016 Inde

Dans l’océan Indien, l'éthnocide de la tribu Jarawa, décimée par le tourisme

Pour les préserver, il est interdit de les rencontrer. Alors que les Jarawa ont toujours vécu en autarcie et en harmonie avec la nature sur l’archipel des Andaman, dans l’océan...

En savoir plus

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus