Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Afrique

La condamnation de Taoufik Ben Brik à six mois de prison ferme confirmée en appel

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/01/2010

La Cour d'appel de Tunis confirme la condamnation du journaliste à six mois de prison ferme pour violences contre une automobiliste. Fervent opposant au régime du président Ben Ali, Taoufik Ben Brik affirme être victime d'un procès politique.

AFP - La Cour d'appel de Tunis a confirmé samedi la condamnation à six mois de prison ferme du journaliste opposant Taoufik Ben Brik pour violences contre une automobiliste -- une affaire montée de toutes pièces pour ses défenseurs.

Le verdict annoncé par l'avocate Radia Nasraoui a été confirmé à l'AFP par une source officielle judiciaire.

"La chambre correctionnelle près la Cour d'appel de Tunis a rendu son arrêt dans l'affaire poursuivie contre Taoufik Ben Brik confirmant le jugement de première instance", a indiqué cette source.

Le journaliste a été jugé coupable "pour coups et blessures volontaires, dégradation des biens d'autrui et atteinte aux bonnes moeurs", a ajouté cette source.

Taoufik Ben Brik (Zoghlami), 49 ans, avait assuré être la cible d'un "procès politique" dans le cadre d'une "affaire fabriquée par les services spéciaux" en comparaissant samedi dernier devant cette cour d'appel.

"J'ai été arrêté deux heures après la parution d'une interview imaginée" avec le président Ben Ali, au moment où il postulait à sa réélection pour un nouveau mandat en octobre dernier, avait-il déclaré.

Incarcéré depuis le 29 octobre, le journaliste avait été jugé coupable en première instance, le 28 novembre, de "faits de violence, outrage public aux bonnes moeurs et dégradation volontaire des biens d’autrui" sur la base d'une plainte déposée par Rym Nasraoui, une femme d'affaires de 28 ans qui l'accuse d'avoir embouti sa voiture et de l'avoir battue et insultée devant témoins.

Après sa comparution, il avait été renvoyé dans la prison de Siliana (130 km de Tunis), alors que ses avocats demandaient l'acquittement en plaidant "une affaire montée de toutes pièces".

Le procureur de la république avait en revanche demandé une aggravation de la peine en affirmant que le journaliste n'avait été jugé pour l'ensemble des délits retenus contre lui.

La peine de Ben Brick confirmée en appel

Première publication : 30/01/2010

COMMENTAIRE(S)