Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Sports

Roger Federer remporte le tournoi et signe sa 16e victoire en Grand Chelem

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/01/2010

Le Suisse, numéro un mondial, a battu l'Écossais Andy Murray en trois sets (6-3, 6-4, 7-6) en finale de l'Open d'Australie. Roger Federer a déjà remporté le tournoi à trois reprises, en 2004, 2006 et 2007.

REUTERS - Le Suisse Roger Federer a remporté dimanche l'Open d'Australie de tennis en battant le Britannique Andy Murray en trois sets, 6-3 6-4 7-6. Le numéro un mondial alourdit ainsi son record de titres du Grand Chelem avec un 16e trophée en 22 finales, le quatrième à Melbourne après ceux conquis en 2004, 2006 et 2007.

Dépassé par le rythme et la vélocité du Suisse dans les deux premiers sets, Murray a eu l'occasion de revenir dans le match lorsqu'il a mené 5-2 au troisième et s'est procuré cinq balles de set dans le jeu décisif, mais n'a pas su conclure.
 
Federer confirme sa maîtrise des grands rendez-vous, puisque seuls Juan Martin del Potro, au dernier US Open, et Rafael Nadal ont réussi à le battre en 22 finales de Grand Chelem disputées.

Il prive Andy Murray d'un premier titre dans un tournoi majeur et prolonge la disette de la Grande-Bretagne, dont aucun joueur n'a remporté de Grand Chelem depuis Fred Perry, il y a 74 ans.
 
Les deux hommes s'étaient déjà rencontrés en finale de l'US Open en 2008, remportée par Federer.

 

Première publication : 31/01/2010

  • TENNIS

    Pour la cinquième fois, Serena Williams remporte l'Open d'Australie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)