Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

Sports

Sébastien Chabal forfait pour Écosse-France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/02/2010

Une lombalgie contraint le deuxième ligne du Racing Metro 92 à céder sa place au Toulousain Yohann Maestri dans le groupe de 30 joueurs appelés pour le premier match du XV de France dans le tournoi des VI-Nations.

AFP - Le deuxième ligne Sébastien Chabal, blessé, a déclaré forfait pour le match Ecosse - France en ouverture du Tournoi des six nations, dimanche à Edimbourg, et sera remplacé par Yohann Maestri (Toulouse) dans le groupe, a indiqué l'encadrement du XV de France.

La nature de la blessure de Chabal n'a pas été précisée par l'encadrement. Le joueur a précisé sur sa messagerie Twitter qu'il souffrait d'une lombalgie.

Yohann Maestri est appelé pour la première fois au sein du groupe France.

Trente joueurs sont regroupés au Centre national (CNR) de Marcoussis depuis vendredi. Le groupe sera réduit à 23 joueurs mercredi, date de l'annonce de la composition de l'équipe qui se déplacera en Ecosse.

 

Première publication : 01/02/2010

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Lièvremont fait du neuf avec du vieux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)