Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Sports

Sébastien Chabal forfait pour Écosse-France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/02/2010

Une lombalgie contraint le deuxième ligne du Racing Metro 92 à céder sa place au Toulousain Yohann Maestri dans le groupe de 30 joueurs appelés pour le premier match du XV de France dans le tournoi des VI-Nations.

AFP - Le deuxième ligne Sébastien Chabal, blessé, a déclaré forfait pour le match Ecosse - France en ouverture du Tournoi des six nations, dimanche à Edimbourg, et sera remplacé par Yohann Maestri (Toulouse) dans le groupe, a indiqué l'encadrement du XV de France.

La nature de la blessure de Chabal n'a pas été précisée par l'encadrement. Le joueur a précisé sur sa messagerie Twitter qu'il souffrait d'une lombalgie.

Yohann Maestri est appelé pour la première fois au sein du groupe France.

Trente joueurs sont regroupés au Centre national (CNR) de Marcoussis depuis vendredi. Le groupe sera réduit à 23 joueurs mercredi, date de l'annonce de la composition de l'équipe qui se déplacera en Ecosse.

 

Première publication : 01/02/2010

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Lièvremont fait du neuf avec du vieux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)