Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les soldats du califat ?

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

EUROPE

Une centaine d'opposants interpellés, puis relâchés, après une manifestation à Moscou

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/02/2010

Entre 200 et 300 opposants ont manifesté, dimanche, en faveur du respect de la liberté de rassemblement. La police a arrêté une centaine d'entre eux, avant de les relâcher. Ils devront comparaître devant le juge de paix.

AFP - Tous les opposants russes interpellés dimanche à Moscou pendant une manifestation non-autorisée en faveur du respect de la liberté de rassemblement ont été relâchés, a rapporté la radio Echo de Moscou.

"Tous les manifestants interpellés ont été relâchés", a déclaré un porte-parole du mouvement d'opposition Solidarnost, Ilia Iachine, à l'antenne d'Echo de Moscou.

Les manifestants sont accusés de violation des dispositions réglementant l'organisation et le déroulement des rassemblements et devront comparaître devant le juge de paix le 4 février, a précisé M. Iachine, qui a aussi fait partie des interpellés.

De 200 à 300 opposants se sont réunis dimanche vers 15H00 GMT sur la place Trioumfalnaïa, dans le centre de Moscou, pour manifester en faveur du respect de la liberté de se rassembler pacifiquement.

La police, qui avait déployé des dizaines d'agents sur place, a interpellé une centaine d'entre eux dont Boris Nemtsov et Edouard Limonov et les directeurs de l'ONG Mémorial, Oleg Orlov, et du mouvement Pour les droits de l'Homme, Lev Ponomarev.

Le 31 de chaque mois de 31 jours, l'opposition et les défenseurs russes des droits de l'Homme appellent à manifester à cet endroit pour défendre l'article 31 de la Constitution, qui protège la liberté de réunion.

Invariablement, la municipalité de Moscou refuse d'autoriser cette manifestation, qui est dispersée, souvent violemment, et s'achève par l'interpellation de dizaines d'opposants.

Le 31 décembre 2009, la police avait ainsi interpellé notamment, sans ménagement, l'ex-dissidente soviétique et militante des droits de l'Homme Lioudmila Alexeeva, 82 ans.
 

Première publication : 01/02/2010

COMMENTAIRE(S)