Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

EUROPE

Une centaine d'opposants interpellés, puis relâchés, après une manifestation à Moscou

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/02/2010

Entre 200 et 300 opposants ont manifesté, dimanche, en faveur du respect de la liberté de rassemblement. La police a arrêté une centaine d'entre eux, avant de les relâcher. Ils devront comparaître devant le juge de paix.

AFP - Tous les opposants russes interpellés dimanche à Moscou pendant une manifestation non-autorisée en faveur du respect de la liberté de rassemblement ont été relâchés, a rapporté la radio Echo de Moscou.

"Tous les manifestants interpellés ont été relâchés", a déclaré un porte-parole du mouvement d'opposition Solidarnost, Ilia Iachine, à l'antenne d'Echo de Moscou.

Les manifestants sont accusés de violation des dispositions réglementant l'organisation et le déroulement des rassemblements et devront comparaître devant le juge de paix le 4 février, a précisé M. Iachine, qui a aussi fait partie des interpellés.

De 200 à 300 opposants se sont réunis dimanche vers 15H00 GMT sur la place Trioumfalnaïa, dans le centre de Moscou, pour manifester en faveur du respect de la liberté de se rassembler pacifiquement.

La police, qui avait déployé des dizaines d'agents sur place, a interpellé une centaine d'entre eux dont Boris Nemtsov et Edouard Limonov et les directeurs de l'ONG Mémorial, Oleg Orlov, et du mouvement Pour les droits de l'Homme, Lev Ponomarev.

Le 31 de chaque mois de 31 jours, l'opposition et les défenseurs russes des droits de l'Homme appellent à manifester à cet endroit pour défendre l'article 31 de la Constitution, qui protège la liberté de réunion.

Invariablement, la municipalité de Moscou refuse d'autoriser cette manifestation, qui est dispersée, souvent violemment, et s'achève par l'interpellation de dizaines d'opposants.

Le 31 décembre 2009, la police avait ainsi interpellé notamment, sans ménagement, l'ex-dissidente soviétique et militante des droits de l'Homme Lioudmila Alexeeva, 82 ans.
 

Première publication : 01/02/2010

COMMENTAIRE(S)