Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Air Algérie a perdu le contact avec un avion parti de Ouagadoudou

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Afrique

Visite éclair de Kouchner à Bamako pour obtenir la libération d'un otage français

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/02/2010

Le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, a été reçu lundi par le président malien, Amadou Toumani Touré, avec qui il s'est entretenu du cas de Pierre Camatte (photo), l'otage français qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique menace d'exécuter.

AFP - Le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, a effectué lundi soir une visite de quelques heures à Bamako où il a été reçu par le président malien Amadou Toumani Touré, a constaté un journaliste de l'AFP.

Selon un responsable malien requérant l'anonymat, cette brève visite du ministre français des Affaires étrangères était consacrée aux "négociations pour la libération de l'otage français" que la branche maghrébine d'Al-Qaïda menace d'exécuter.

M. Kouchner n'a fait aucune déclaration à la presse à son arrivée à l'aéroport de la capitale malienne vers 19H30 (locales et GMT). Il ne s'est pas non plus exprimé au moment de son départ, vers 22H30.

A Paris, le ministère français des Affaires étrangères a simplement confirmé lundi soir que M. Kouchner devait "rencontrer le président du Mali" à Bamako.

A l'issue de leur entretien, une source malienne proche de la rencontre a indiqué à l'AFP: "M. Kouchner a demandé au Mali de tout faire pour obtenir la libération du Français Pierre Camatte. De son côté, le Mali a souligné le rôle déterminant que doit jouer l'Algérie dans l'affaire".

"Il y a urgence. Les ravisseurs demandent que ça aille vite, sinon la vie de l'otage français est en grand danger", a déclaré le même responsable malien.

Pierre Camatte a été kidnappé le 26 novembre à Ménaka, une ville du nord-est désertique du Mali.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui retient en otages six Européens au Mali, avait menacé le 10 janvier d'exécuter cet otage français, si quatre combattants islamistes détenus au Mali n'étaient pas libérés avant le 30 janvier. Mais Aqmi avait finalement repoussé à une date indéterminée cet ultimatum qui expirait dans la nuit de samedi à dimanche.

La menace d'assassinat de l'otage est prise d'autant plus au sérieux qu'Aqmi avait annoncé, en juin, avoir tué, pour la première fois, un otage occidental, le touriste britannique Edwin Dyer.

Le rapt de Pierre Camatte au Mali avait été suivi des enlèvements en Mauritanie de trois Espagnols, le 29 novembre, et de deux Italiens, le 18 décembre.

Dimanche soir, lors d'une émission organisé par TV5Monde, RFI et Le Monde, M. Kouchner avait déclaré ne pas avoir de nouvelles de Pierre Camatte.

"Je n'en ai pas et si j'en avais, je ne vous les donnerais pas", a-t-il dit. "C'est une affaire extrêmement sérieuse".

Première publication : 02/02/2010

COMMENTAIRE(S)