Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux objets intelligents

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Valls prêt à lâcher du lest

En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Real Madrid – Bayern Munich, duel de géants en demi-finale

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l'incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

FRANCE

Continental Airlines dénonce une procédure menée "à charge"

©

Vidéo par Hélène DROUET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2010

Dès l'ouverture, mardi, du procès du crash d'un Concorde sur un hôtel de Gonesse en juillet 2000, les avocats de la compagnie Continental Airlines ont plaidé la nullité de la procédure menée, selon eux, uniquement "à charge".

AFP - Me Olivier Metzner, l'avocat de Continental Airlines, l'un des principaux prévenus dans le procès du crash du Concorde, a plaidé mardi, au premier jour d'audience, la nullité de la procédure, menée selon lui uniquement "à charge".

"On voudrait me faire croire que cet objet aurait pu causer le crash de l'avion le plus performant du monde, et causer 113 morts!", a déclaré Me Metzner, brandissant la lamelle de titane qui aurait déclenché l'accident du 25 juillet 2000, selon l'accusation.

"23 personnes ont vu que 700 mètres avant, 8 secondes avant, le Concorde était en feu!", a-t-il affirmé.

Les enjeux du procès Concorde


"Depuis l'origine, plusieurs hypothèses ont été faites, au moins deux", pour expliquer l'accident, a-t-il ajouté. Pour celle du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA), chargée de l'enquête technique et "reprise par l'instruction, c'est uniquement cette pièce qui est responsable du crash".

"L'autre piste" a été écartée, a-t-il regretté.

Me Metzner a donc plaidé la nullité de l'ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel. Ce document rédigé par le juge d'instruction et daté de juillet 2008 est censé répertorier les éléments à charge et à décharge concernant les prévenus.

Cette ordonnance "est parfaitement irrégulière", elle est "invraisemblable", a estimé Me Metzner. "On ignore, on méprise les éléments à décharge".


D'autres avocats de la défense ont fait la même demande, dont Me Daniel Soulez-Larivière, avocat de Claude Frantzen, ancien cadre de la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), et Me Emmanuel Marsigny, qui représente un employé de Continental Airlines, Stanley Ford.

Focus : Le crash du Concorde en procès


La présidente du tribunal, Dominique Andréassier, peut choisir de "joindre l'incident au fond", ce qui signifie qu'elle ne se prononcera sur cette question qu'à l'issue du procès, dans son délibéré. Ou elle peut rendre sa décision, susceptible d'appel, immédiatement.

 

Les six accusés du procès du Concorde

 

Première publication : 03/02/2010

  • CONCORDE

    De la naissance d'un joyau de l'aéronautique au procès du crash

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)