Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

Amériques

Spéculations autour d'une inculpation pour homicide involontaire du docteur de Michael Jackson

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2010

La justice américaine pourrait inculper le dernier médecin de Michael Jackson pour homicide involontaire. Bien qu'il clame son innocence, Conrad Murray a reconnu avoir administré du propofol au "roi de la pop", le jour de sa mort.

AFP - La justice américaine pourrait inculper dès mercredi d'homicide involontaire le dernier médecin de Michael Jackson, Conrad Murray, pour son rôle dans la mort du chanteur, le 25 juin, a rapporté le journal Los Angeles Times.

L'avocat du médecin, Ed Chernoff, a précisé que son client se trouvait à Los Angeles et qu'il était prêt à se rendre aux autorités si elles ouvraient cette procédure criminelle.

"Je n'ai pas d'information précise qui me conduise à penser qu'il pourrait être inculpé cette semaine. Mais s'il l'est, nous avons dit clairement qu'il serait disposé à se rendre", a déclaré mardi l'avocat au Los Angeles Times.

L'avocat a précisé que le médecin personnel de Michael Jackson qui vit à Houston (Texas), se trouvait à Los Angeles pour des raisons personnelles et pour s'entretenir avec sa défense.

Ces déclarations ont suscité un florilège de spéculations dans la presse sur l'ouverture prochaine d'une procédure judiciaire. Le bureau du procureur du district de Los Angeles n'a cependant pas confirmé que des poursuites allaient être engagées contre Conrad Murray.

Ce dernier a reconnu avoir administré du propofol au "roi de la pop", le jour de sa mort, le 25 juin à Los Angeles (Californie, ouest des Etats-Unis), mais seulement après avoir testé plusieurs autres médicaments pour l'aider à dormir et sur la demande insistante du chanteur, avait-il précisé.

Le docteur Murray n'a eu de cesse, depuis la mort de Michael Jackson, de clamer son innocence.

L'institut médico-légal de Los Angeles avait établi que le propofol, un puissant anesthésiant normalement réservé au milieu hospitalier, était à l'origine de la mort de la pop-star qui l'utilisait comme somnifère.

Michael Jackson est mort à l'âge de 50 ans d'un arrêt cardiaque consécutif à une surdose de médicaments, vingt minutes après avoir reçu l'injection de propofol, alors que son médecin s'était absenté quelques instants, avait précisé le Dr Murray, interrogé par les autorités quelques jours après le décès.
 

Première publication : 03/02/2010

COMMENTAIRE(S)