Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Mademoiselle K

En savoir plus

#ActuElles

Le sexisme passe à table : l’asservissement des femmes par la nourriture

En savoir plus

Culture

Les meilleures ventes aux enchères du siècle

Texte par Daphné SEGRETAIN

Dernière modification : 04/02/2010

Adjugé à 73,4 millions d'euros mercredi ,"L'Homme qui marche I" du sculpteur suisse Alberto Giacometti a battu tous les records de vente. Retour sur les œuvres d'art qui ont fait flamber les enchères publiques depuis 2000.

Sotheby’s et Christie’s défient la crise. Ces dernières années, ces prestigieuses maisons ont enregistré des records de ventes aux enchères publiques. Parmi les 31 lots vendus, mercredi soir, par Sotheby’s, le marteau d’Henry Wyndham est tombé à 65 millions de livres (74,2 millions d’euros) pour une sculpture en bronze "L'Homme qui marche I", fondu par Alberto Giacometti lui-même en 1961. "Il s'agit de l'œuvre d'art vendue dans une vente publique pour le prix le plus élevé", constate une porte-parole de la maison d'enchères.

 

 

Quatre ans plus tôt, une autre vente, conclue cette fois dans la sphère privée, s'est soldée à 135 millions de dollars. Il s'agit du tableau de Gustav Klimt "Portrait d’Adèle Bloch-Bauer I", peint en 1907, acheté par le magnat new-yorkais des cosmétiques Ronald Lauder. Cette œuvre faisait partie des cinq tableaux de la famille Bloch-Bauer spoliés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. La nièce du modèle, Maria Altmann, avait mené un bras de fer pendant sept ans avec le gouvernement autrichien pour récupérer la collection de sa famille. Il a depuis rejoint la collection d’œuvres allemandes et autrichiennes exposée au Neue Gallery de New York.

La même année, une œuvre importante de la période rose de Pablo Picasso, le "Garçon à la pipe", a été adjugée à 104 millions de dollars chez Sotheby’s à New York. Le fondateur du cubisme n’avait que 24 ans lorsqu’il a peint cette toile peu après son arrivée à Paris dans les quartiers de Montmartre. Le précédent record pour Picasso était de 55 millions de dollars, en 2000 chez Christie’s à New York pour "La femme aux bras croisés".

Autre œuvre dispendieuse, "Triptyque 1976" de Francis Bacon. Un soir du mois de mai 2008, Sotheby’s avait vendu l’œuvre du peintre irlandais pour plus de 86,2 millions de dollars, soit 55,8 millions d’euros. La grande toile qui s’inspire de la mythologie grecque appartenait au même collectionneur depuis 30 ans. Il avait été acheté en 1977 à la Galerie Claude Bernard à Paris.

Première publication : 04/02/2010

  • ENCHÈRES

    Adjugé pour 74 millions d'euros, un bronze de Giacometti bat les records de vente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)