Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations: les dangers de l'interdiction

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La poudrière de Ghardaïa et solidarité interconfessionnelle à Bangui

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Eric Clapton - JJ Cale : l’hommage d’une légende à une autre

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Dominique Cerutti, directeur-général d'Euronext

En savoir plus

FOCUS

La surpêche de thon rouge contraint le Japon à l’action

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

FRANCE

Le comité d'experts préconise un usage contrôlé des statistiques ethniques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2010

Les experts du Comité pour la mesure de la diversité et des discriminations (Comedd) doit remettre au commissaire à l'Égalité des chances, Yazid Sabeg, un rapport sur la question controversée des statistiques ethniques.

AFP - Les critères ethno-raciaux doivent être écartés des grandes statistiques publiques mais les chercheurs peuvent les utiliser, sous contrôle, dans des enquêtes ciblées: c'est la conclusion du comité d'experts qui rend vendredi son rapport sur les statistiques ethniques.
   
Après dix mois de travaux sur cette question controversée et plusieurs reports, le comité pour la mesure de la diversité et des discriminations (COMEDD), remet son étude au commissaire à l'Egalité des chances, Yazid Sabeg,  à trois jours du séminaire gouvernemental sur l'identité nationale.
   
"Si on essaie de récupérer notre affaire en la politisant, en l'enrolant dans un camp, je protesterai énergiquement", prévient le président du COMEDD, François Héran, ancien directeur de l'Institut national d'études démographiques (Ined), dans un entretien à l'AFP.
   
Le rapport, rédigé par ce comité de 27 personnalités qui n'ont pu dégager de consensus sur certains points, préconise de s'en tenir à l'utilisation de données issues de l'état civil, comme le pays de naissance ou la nationalité, pour les statistiques publiques courantes, telles que les grandes enquêtes de l'Insee et le recensement, selon M. Héran.
   
Pour le recensement, il propose d'introduire des données d'état civil sur deux générations, c'est à dire le pays ou département de naissance et la nationalité de l'intéressé et de ses parents.
   
Le COMEDD suggère aussi que les entreprises puissent réaliser des enquêtes sur la diversité avec des méthodes comparables aux études sur la parité hommes/femmes, en se cantonnant à l'usage de données issues de l'état civil, selon son président.
   
Pour autant, il n'écarte pas totalement le recours à des critères ethno-raciaux, comme c'est déjà le cas pour des enquêtes ciblées réalisées par des chercheurs, mais avec un "contrôle accru" de la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), ajoute M. Héran. "Le pouvoir d'appréciation de la CNIL reste fondamental. Le rôle de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations) doit être renforcé", estime-t-il. Des représentants de la Halde et de la Cnil figurent dans le groupe d'experts.

 

Première publication : 05/02/2010

COMMENTAIRE(S)