Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Asie - pacifique

Paris va envoyer 80 soldats instructeurs supplémentaires en Afghanistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2010

Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a annoncé l'envoi imminent de quelques 80 instructeurs militaires de plus en Afghanistan, "compte tenu des besoins considérables en matière de formation".

AFP - La France enverra environ 80 instructeurs militaires de plus en Afghanistan, a déclaré vendredi le ministre français de la Défense Hervé Morin, lors d'une réunion de l'Otan à Istanbul.

"J'ai indiqué que compte tenu des besoins considérables en matière de formation, la France mettrait des moyens supplémentaires pour la montée en puissance de la nouvelle école de blindés et de cavalerie à laquelle nous coopérons avec les Allemands, comme pour le centre logistique" en Afghanistan, a déclaré le ministre à la presse.

"Nous enverrons aussi une équipe supplémentaire d'instructeurs dans la zone de responsabilité française (dans l'est afghan) pour encadrer le dernier bataillon afghan" à ne pas bénéficier encore d'un encadrement français, a-t-il ajouté.

Il s'agit d'une OMLT (Equipe de mentorat et de liaison), a-t-on précisé.

Cela fera au total "moins d'une centaine d'instructeurs, 70 à 80 selon nos premières estimations, qui seront envoyés dans les mois qui viennent, pour le printemps", a ajouté le ministre.

Cela portera les effectifs déployés par la France sur le théâtre afghan à "3.800 ou 3.850", a encore déclaré M. Morin.
 

Première publication : 05/02/2010

COMMENTAIRE(S)