Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Asie - pacifique

Paris va envoyer 80 soldats instructeurs supplémentaires en Afghanistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2010

Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a annoncé l'envoi imminent de quelques 80 instructeurs militaires de plus en Afghanistan, "compte tenu des besoins considérables en matière de formation".

AFP - La France enverra environ 80 instructeurs militaires de plus en Afghanistan, a déclaré vendredi le ministre français de la Défense Hervé Morin, lors d'une réunion de l'Otan à Istanbul.

"J'ai indiqué que compte tenu des besoins considérables en matière de formation, la France mettrait des moyens supplémentaires pour la montée en puissance de la nouvelle école de blindés et de cavalerie à laquelle nous coopérons avec les Allemands, comme pour le centre logistique" en Afghanistan, a déclaré le ministre à la presse.

"Nous enverrons aussi une équipe supplémentaire d'instructeurs dans la zone de responsabilité française (dans l'est afghan) pour encadrer le dernier bataillon afghan" à ne pas bénéficier encore d'un encadrement français, a-t-il ajouté.

Il s'agit d'une OMLT (Equipe de mentorat et de liaison), a-t-on précisé.

Cela fera au total "moins d'une centaine d'instructeurs, 70 à 80 selon nos premières estimations, qui seront envoyés dans les mois qui viennent, pour le printemps", a ajouté le ministre.

Cela portera les effectifs déployés par la France sur le théâtre afghan à "3.800 ou 3.850", a encore déclaré M. Morin.
 

Première publication : 05/02/2010

COMMENTAIRE(S)