Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Viols, agressions, harcèlement : les témoignages qui accablent l'Unef"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le dialogue de la dernière chance

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

FRANCE

L'héroïne fait son come-back auprès des jeunes Français

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2010

Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), l'héroïne figure de nouveau parmi les drogues les plus consommées en France, notamment par une population jeune et insérée socialement.

AFP - L'héroïne fait son retour parmi les drogues utilisées en France qui sont consommées par des publics de plus en plus hétérogènes, selon deux rapports de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) publiés jeudi.
   
Dans une première étude transmise à l'AFP et s'appuyant sur le dispositif TREND (Tendances récentes et nouvelles drogues), l'observatoire dresse un "état des lieux et tendances récentes sur la période 2007-2009".
   
Ce document "permet de confirmer le 'retour' de l'héroïne" évoqué dès

Focus: Une drogue moins dure?

2006, commente l'OFDT, ajoutant que "la disponibilité du produit est en hausse sur la quasi-totalité des sites du dispositif".
   
"Outre les populations traditionnellement usagères au sein de l'espace urbain, des consommateurs (d'héroïne) souvent plus jeunes et plus insérés socialement sont apparus" et "de nouveaux espaces de consommation se sont développés comme la scène festive", relève le rapport.
   
L'OFDT publie également un ouvrage d'analyse des principales mutations intervenues depuis 1999, date de création de TREND, centré sur les populations particulièrement consommatrices de drogues en France.
   
Le dispositif TREND s'appuie sur un réseau de sept sites (Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Toulouse, Paris et Rennes) et sur le système d'identification national des substances (SINTES).
   
L'organisme public s'intéresse aux "nouveaux visages de la marginalité" apparus au cours de la décennie écoulée et relève l'émergence d'une "nouvelle génération d'usagers très précarisés", les "jeunes en errance" dont la consommation est marquée par la multiplicité des produits (ecstasy, cocaïne, divers hallucinogènes, opiacés...) et par "l'anarchie des modalités" (voie orale, pulmonaire, nasale...).
   
Les deux rapports sont mis en ligne sur le site de l'OFDT (www.ofdt.fr).

Première publication : 05/02/2010

COMMENTAIRE(S)