Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pékin impose de lourdes taxes sur les importations de volailles américaines

Vidéo par Valérie DEFERT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2010

La Chine a annoncé vouloir imposer de lourdes taxes sur les volailles en provenance des États-Unis dès le 13 février. Une décision qui intervient au lendemain des déclarations de Barack Obama sur les méfaits de la sous-évaluation du yuan.

AFP - La Chine devrait imposer de lourdes taxes antidumping sur certaines importations de volailles américaines, selon les conclusions préliminaires d'une enquête, publiées vendredi.

Le ministère chinois du Commerce a annoncé dans un communiqué sur son site internet que les importateurs de volailles américaines devraient laisser un dépôt de garantie à partir du 13 février -- allant jusqu'à 105,4% du prix de vente pour certaines compagnies américaines.

Les autres devront apporter un dépôt de 43,1% à 80,5%, selon la même source.

La Chine avait annoncé en septembre l'ouverture d'une enquête antidumping sur les volailles américaines estimant qu'elles étaient vendues en Chine en dessous de leur prix de marché réel, au détriment des éleveurs chinois.

Le commerce de volailles est un sujet de contentieux bilatéral puisque la Chine accuse aussi les les Etats-Unis de limiter leurs importations de volailles chinoises, au mépris des règles de l'Organisation mondiale du commerce. Elle a saisi l'OMC de ce différend l'an dernier.

La décision du ministère du Commerce chinois intervient alors que Barack Obama a promis mercredi de se montrer "bien plus ferme" avec la Chine en matière commerciale, pour faire respecter les accords existants, évoquant aussi les distorsions commerciales provenant de la sous-évaluation du yuan, la monnaie chinoise. La Chine a repoussé ces "pressions et accusations infondées".

Les relations entre Pékin et Washington se sont tendues ces dernières semaines, après des dénonciations du moteur américain Google contre les cyberattaques venues de Chine et la censure dans ce pays, une importante vente d'armes américaines à Taïwan et l'annonce d'une prochaine rencontre entre le président Obama et le dalaï lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains.

Première publication : 05/02/2010

  • DIPLOMATIE

    La venue du dalaï-lama aux États-Unis ravive les tensions entre Pékin et Washington

    En savoir plus

  • DÉFENSE

    Pékin suspend ses relations militaires avec Washington

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le ton monte entre Pékin et Washington dans l'affaire Google

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)