Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 17/02/2010

Mon pâtissier est un joaillier

Lorsque le pâtissier Carl Marletti prépare un mille-feuille à la vanille, il utilise comme finition un ingrédient pour le moins insolite, des feuilles d'or ; dégustation.

Lorsque le pâtissier Carl Marletti prépare un mille-feuille à la vanille, il utilise un feuilletage caramélisé, de la crème à la vanille, et pour la finition, un ingrédient pour le moins insolite.

"Là je vais prendre le dessus du mille-feuille, qui a été caramélisé, et je vais le recouvrir entièrement de feuilles d’or." Explique le pâtissier Carl Marletti

De la feuille d’or 22 carats, extrêmement fine qui vient simplement orner le gâteau. C’est le comble du chic en matière de décoration alimentaire.

"C’est quand même purement esthétique et décoratif, mais ça met le produit en valeur donc on peut en mettre une petite pointe ou une feuille entière. C’est vrai que les gens ont du mal à s’imaginer que c’est de la vraie feuille d’or, donc on leur explique toujours que c’est de la feuille d’or alimentaire et qu’il n’y a aucun problème pour l’organisme." Ajoute Carl Marletti.

Karl Marletti conçoit ainsi ses productions comme de véritables joyaux, une pâtisserie bijou, en quelque sorte. Pour autant, le surcoût n’est pas forcément énorme pour le consommateur.

"Le mille-feuille, je le vends 4 euros. Si on le recouvre entièrement de feuilles d’or, on va le vendre 4 euros 10, 4 euros 20. Explique Carl Marletti.

Mais à plus d’une euro la feuille d’or, il ne faut pas gâcher, et donc la manipuler avec minutie.

"Il ne faut pas de courant d’air et c’est vrai qu’il faut un petit coup de main quand même." Explique Christophe Adam, le chef pâtissier de chez Fauchon.

Dans le laboratoire de Fauchon, on prépare des cocktails haut de gamme. Alors forcément, les petits-fours rivalisent de raffinement, en or bien entendu.

"Sur les fruits, on met juste une petite pointe d’or qui va aussi finir le petit-four et le rendre un peu plus haut de gamme. On a juste poudré d’or pour la petite touche finale. Et pareil pour les petits éclairs : c’est une pépite de chocolat qui a été légèrement dorée, qui sert de décoration." Raconte Christophe Adam.

Aujourd’hui, le goût ne suffit plus à mettre en avant un produit. Il faut savoir le sublimer également à l’extérieur pour se démarquer.

"C’est vrai que les pâtissiers font attention maintenant à ce que les gâteaux soient en boutique mieux finis, jolis, pour que ça plaise et que ça tape à l’œil. Avec en plus une période forte sur la pâtisserie actuelle qui revient un peu au goût du jour, c’est quelque chose d’important." Raconte Christophe Adam

Eclair doré à la feuille ou aux pépites d’or, Megève et gâteaux au chocolat… Mais aussi tarte fondante ou Censier à la nougatine. On peut s’amuser à tout décorer avec de l’or. Carl Marletti a même réalisé pour les fêtes de fin d’année une bûche entièrement recouverte du précieux métal. Des pâtisseries qui valent leur pesant d’or.

Adresses :
Carl Marletti
51, rue Censier
75005 Paris
Tel : 01 43 31 68 12
www.carlmarletti.com

Maison Boissier
184 avenue Victor Hugo
75116 Paris
www.maisonboissier.com

Fauchon
24-26, Place de la Madeleine
75008 Paris
Tel : 01 70 39 38 00
www.fauchon.com
 

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

05/07/2014 sport

Les nouveaux sports hybrides

En combinant plusieurs disciplines, de nombreux sports se réinventent, pour attirer de nouveaux publics, ou tout simplement pour accentuer le côté fun de la pratique.

En savoir plus

28/06/2014 Gastronomie

Dégustations dans le vent

La gastronomie française, en constante ébullition, multiplie les expériences sensorielles. Aujourd’hui, les arômes se dégustent sous de nouvelles formes.

En savoir plus

21/06/2014 Mariage

Les mariages new-look

Le monde du mariage subit une petite révolution. Les futurs mariés sont désormais nombreux à dire non aux cérémonies traditionnelles et à préférer des noces alternatives et...

En savoir plus

14/06/2014 Design

Nouvelles escapades citadines

Ancienne écurie, auberge de jeunesse newlook, installation "à vivre", ces derniers mois, des hébergements au design étonnant voient le jour en ville pour garantir des...

En savoir plus

07/06/2014 guerre

L'histoire se met à table

Alors que l'on commémore cette année les 70 ans du Débarquement et les 100 ans de la première Guerre Mondiale, de nouvelles expériences culinaires nous proposent un voyage dans...

En savoir plus