Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réponse un peu courte d'Obama à Netanyahou"

En savoir plus

SUR LE NET

Égypte : la Toile se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

Une enquête sur les dessous de la guerre économique et de l’hyper concurrence. Un samedi sur deux, à 14h15.

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Dernière modification : 11/02/2010

Subventions publiques : des euros plein les ailes !

C'est bien connu... Même à l’heure de la mondialisation libérale, l’argent public n’a pas d’odeur. Plusieurs millions d’euros d’argent publique sont investis pour chaque nouvelle usine de construction aéronautique qui ouvre dans le monde. Et pourtant, les grands constructeurs ne cessent de se mener une guerre juridique, souvent devant l’OMC, pour aides publiques illégales.

Belfast, le 17 novembre 2009. Le constructeur canadien Bombardier inaugure une nouvelle usine de construction d’ailes pour sa dernière création : le C-Series. Cet avion, avec une capacité de 100 à 150 places, vise un autre marché que celui accaparé par les géants Airbus et Boeing : celui du transport régional, resté dynamique malgré la crise. Représenté par Arlene Forster, ministre des entreprises, le gouvernement nord-irlandais est au rendez-vous pour cette inauguration. Il a été présent à chaque étape de l’histoire de Bombardier en Irlande.

Ce sont plus de 140 millions d’euros qui été ont versés à bombardier, en plusieurs paliers, depuis 1989. Prêts ou subventions, le gouvernement ne recule devant rien pour s’assurer que le constructeur canadien ne quittera pas le sol irlandais. A la clef : plusieurs milliers d’emplois et une valorisation du secteur industriel local.

Ce système de subventions est bien implanté, Boeing et Airbus en profitent depuis plus d’une dizaine d’années. Il semble peu probable que ce modèle change. Selon Jean Marc Thouvenin, auteur d’un ouvrage sur la question, le secteur aéronautique est tout simplement trop coûteux pour fonctionner sans l’aide de fonds publics.

Des contentieux sont pourtant continuellement portés devant l’OMC ou encore la commission Européenne ; chaque constructeur contestant la légitimité de la subvention accordée au concurrent. Une plainte contre Airbus déposé par Boeing est toujours en cours de traitement par l’OMC. Elle pourrait sanctionner le constructeur européen selon un rapport préliminaire. Airbus a également déposé plainte contre Boeing pour les mêmes raisons. Mais alors que la crise a poussé des Etats à injecter des millions dans leurs secteurs bancaires ou automobiles, les organismes ont tendance à réfléchir deux fois avant de condamner l'octroi d'aides publiques.
 

Une enquête de Jérôme Bonnard, Mounia Ben Aïssa, Maud Jullien et Ali Laïdi.

COMMENTAIRE(S)

Les archives

14/02/2015 guerre

Compétition des idées : l'Europe décroche !

Les Européens sont-ils en train de perdre la bataille des idées ? Au siècle dernier, la pensée critique européenne inondait le monde avec Sartre, Habermas, Derrida, Deleuze,...

En savoir plus

31/01/2015 Économie chinoise

Investissements chinois : menaces ou opportunités pour la France ?

Les investissements chinois sont de plus en plus présents en France. En décembre dernier, un fond sino-canadien a mis la main sur près de 50 % du capital de l'aéroport de...

En savoir plus

17/01/2015 Défense

Ventes d'armes : la formation, un atout de poids

Dans le secteur très compétitif de l'industrie de défense, il ne suffit pas d'avoir les meilleures armes pour gagner des marchés. La formation représente aussi un atout de poids...

En savoir plus

03/01/2015 Développement

Aide au développement : vers plus de patriotisme économique ?

L'aide au développement peut-elle être utilisée à des fins patriotiques ? En temps de crise, tous les moyens semblent bons pour doper la croissance !

En savoir plus

20/12/2014 Gastronomie

Gastronomie, la nouvelle cuisine des affaires étrangères

Avec la "gastrono-diplomatie", les Français, grands amateurs de théorie, se lancent dans un concept inédit...

En savoir plus