Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigéria : de l’inquiétude à la colère

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Etats-Unis : débat sur les armes : Une législation à redéfinir ? (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Rythme des réformes : Emmanuel Macron ne veut pas ralentir

En savoir plus

FOCUS

"La rue, c’est la jungle" : quels dispositifs pour les sans-abri ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manu Payet, paré pour les César

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'antisèche de Trump pour être sympathique devant les survivants d'une fusillade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Air France : le tour de chauffe des syndicats

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La France craint un "cataclysme" en Syrie

En savoir plus

Sports

Les Saints de la Nouvelle-Orléans remportent le 44e Superbowl

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/02/2010

Les Saints de la Nouvelle-Orléans ont remporté in extremis, dimanche soir, la première finale du championnat de football américain de leur histoire, face aux Colts d'Indianapolis (37-17).

AFP - Les Saints de La Nouvelle-Orléans ont remporté pour la première fois le Superbowl, finale de la Ligue professionnelle de football américain (NFL), en battant les Colts d'Indianapolis (31-17) dimanche à Miami.

La franchise de Louisiane, qui existe depuis 43 ans, n'avait jamais atteint le Superbowl alors que la dernière victoire des Colts remontaient à 2007.

Les Saints ont bâti leur succès à six minutes de la fin du match en prenant l'avantage au score pour la première fois grâce à un touchdown de Jeremy Shockey sur une passe courte du quaterback Drew Brees (24-17).

Deux minutes plus tard, une interception de la défense de La Nouvelle-Orléans sur une passe pourtant précise du quaterback d'Indianapolis Peyton Manning a scellé le sort du 44e Superbowl de l'histoire.

Tracy Porter a intercepté le ballon à 74 yards de la ligne d'en-but Indianapolis pour s'en aller marquer le touchdown final (31-17).

Les Colts n'ont pas su combler leur retard lors des trois dernières minutes de jeu, échouant à seulement 3 yards de la ligne d'en-but des Saints.

Le quaterback des Saints Drew Brees a été l'homme du match avec 32 passes réussies sur 39 tentées pour 288 yards gagnés, dont 2 passes pour touchdown. Manning n'a pas démérité avec 31 passes réussies sur 45 tentées pour 333 yards gagnés, dont 1 pour touchdown. Mais sa passe interceptée a été cruciale.

Les Saints, menés 10 à 0 après le premier quart temps, ont également été mis sur la voie de la victoire par leur botteur, Garrett Hartley, qui a marqué trois coups de pied, dont deux de plus de 40 yards (plus de 36 mètres).
 

Première publication : 08/02/2010

COMMENTAIRE(S)