Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Vieux Farka Touré, le blues du désert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

La France, principale bénéficiaire de la PAC

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Islamisme radical, comment prévenir et guérir ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Michel Barnier : "Le grignotage de l’Ukraine n’est pas acceptable"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Francis Collomp, ancien otage au Nigeria, raconte son évasion

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Charlie Hebdo, "c'est reparti"... comme avant ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Syrie : Assad, interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La Russie des sicaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile russe rend hommage à Boris Nemtsov

En savoir plus

Sports

Le PSG évite le piège à Vesoul, Rennes sombre à Quevilly

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/04/2010

Au plus mal en Ligue 1, le PSG ne s'est imposé que par 1 but à 0 face à Vesoul (CFA) pour se hisser en quarts de finale de la Coupe de France de football. Le Stade Rennais s'est, lui, fait piéger à Quevilly qui signe l'exploit des huitièmes.

REUTERS - Le Paris Saint-Germain, toujours à la recherche de son jeu, s'est qualifié au forceps pour les quarts de finale de la Coupe de France en allant battre 1-0 les amateurs de Vesoul (CFA) mardi.

Les Parisiens se sont imposés sur un but de Ludovic Giuly à la 15e minute après un une-deux avec Stéphane Sessegnon qui prenait en défaut toute la défense vésulienne.

Battus 3-0 par Lorient samedi au Parc des Princes en championnat, les hommes d'Antoine Kombouaré n'avaient pas le droit de perdre cette rencontre de Coupe de France, seule compétition qui peut sauver une saison déjà très décevante.

Contraints d'évoluer sur une pelouse synthétique, les Parisiens ont dominé les débats en raison de leur supériorité technique mais ils n'ont jamais paru à l'aise face à des adversaires déterminés à jouer leur va-tout sur une rencontre.

Les deux formations terminaient la rencontre à 10 lorsque l'arbitre Damien Ledentu expulsait Sessegnon et le milieu de terrain vésulien Cédric Paul à la 71e minute.

L'attaquant parisien, fauché par son adversaire, se laissait aller à un geste d'énervement et dans un souci d'équité, l'arbitre les renvoyait tous les deux aux vestiaires.

Malgré cette victoire étriquée, le PSG poursuit sa route en Coupe de France et évite une déconvenue qui aurait enfoncé un peu plus le club dans la crise.

La surprise de la soirée est venue de Normandie où Quevilly, formation de CFA, a éliminé Rennes sur la plus petite des marques (1-0), un but de Sébastien Vaugeois sur un coup de pied arrêté juste avant la pause.

Les Rennais, qui restaient sur un probant succès (4-2) à domicile face aux champions de France, Bordeaux, en Ligue 1, sont apparus maladroits face à un adversaire particulièrement déterminé.

Les Normands confirment leur statut de coupeurs de tête après avoir éliminé Angers, club de Ligue 2, au tour précédent.

Boulogne, mal classé de la Ligue 1, a également réussi à rejoindre les quarts de finale en sortant (1-0) le tenant du titre, Guingamp (L2) au terme d'un match terne et fermé.

Alexandre Cuvillier a inscrit le seul but de la rencontre juste après l'heure de jeu sur une frappe de 20 mètres dont le rebond trompait le portier breton Stéphane Trévisan.

Les Boulonnais, qui restaient sur une défaite 2-0 à domicile face à Montpellier le week-end dernier en championnat, n'avaient plus inscrit de but sur leur pelouse depuis le 6 décembre.

En revanche, Sochaux n'a fait qu'une bouchée de Beauvais, club de Nationale, écrasé 4-1 sur sa pelouse, notamment grâce à un doublé du jeune Marvin Martin en première mi-temps.

 

Première publication : 10/02/2010

COMMENTAIRE(S)