Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Irlande prête à dire "Oui" au mariage gay ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Explosion de grenades à Bujumbura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les 1001 vies d'Abderrahmane Sissako

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

Afrique

Le vice-président Goodluck Jonathan accepte de présider le pays par intérim

Vidéo par Pauline GODART

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/02/2010

Le vice-président nigérian Goodluck Jonathan a accepté la requête du Parlement qui lui a demandé de remplacer temporairement le chef de l'État, Umaru Yar'Adua, hospitalisé en Arabie saoudite depuis le 23 novembre.

AFP - Le vice-président du Nigeria, Goodluck Jonathan, a annoncé qu'il acceptait de présider temporairement la nation, comme l'avait requis mardi le parlement, en raison de l'absence prolongée du chef de l'Etat hospitalisé à l'étranger.

"Les circonstances dans lesquelles je me retrouve aujourd'hui, à assurer la fonction de président par intérim de notre pays, ne sont pas habituelles", a déclaré M. Jonathan dans une allocution télévisée.

Mardi, les deux chambres de l'Assemblée nationale, le Sénat et la chambre des représentants, ont adopté chacune une résolution prévoyant que M. Jonathan assure l'intérim à la présidence, le chef de l'Etat Umaru Yar'Adua étant hospitalisé en Arabie saoudite depuis le 23 novembre pour une affection au coeur.

Elles voulaient ainsi mettre un fin à des mois d'incertitude à la tête du pays le plus peuplé d'Afrique avec 150 millions d'habitants.
 

Première publication : 09/02/2010

COMMENTAIRE(S)