Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

  • Reprise des bombardements à Gaza, l'espoir d'une trêve s'éloigne

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • La Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

Afrique

Vingt ans après la libération de Nelson Mandela, les inégalités perdurent

Vidéo par Robert PARSONS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/02/2011

Pour des millions de Sud-Africains, la politique de discrimination positive pratiquée par le gouvernement pour rééquilibrer les richesses du pays entre noirs et blancs reste une abstraction qui n'a profité qu'à quelques-uns.

Vingt ans après la libération de Nelson Mandela et la chute du régime d’apartheid, les inégalités entre noirs et blancs restent très prononcées en Afrique du Sud.

Le "Black Economic Empowerment" (ECC), mesure lancée en 1994 par Pretoria pour rééquilibrer la répartition des richesses au sein de la population, reste un mirage pour des millions de personnes.

Certes, une poignée de noirs a tiré profit de cette politique, à l'image de Carmen Stevens, la toute première viticultrice noire du pays, dont les vins Amani ont remporté plusieurs prix internationaux. Mais sa réussite professionnelle fait figure d'exception.

Beaucoup de Sud-Africains s'estiment en effet laissés pour compte. "Pour nous, les choses n'ont pas trop changé depuis 1994. Bien sûr, on peut aller dans n’importe quel restaurant et on peut acheter ce que l'on veut, reconnaît Michael Feltsman, agent immobilier. Mais, sur le marché du travail, il n'y a pas de sécurité de l'emploi et on n'a aucune garantie. Et puis notre système de santé n’est pas le meilleur. Quant à l'éducation, ce n'est pas mieux."

Paradoxalement, l'économie sud-africaine, incapable de réduire la grande pauvreté, reste la plus solide du continent. 

Première publication : 10/02/2010

COMMENTAIRE(S)