Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le président Ahmadinejad souhaite tripler la production d'uranium de Téhéran

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/02/2010

Profitant du 31e anniversaire de la Révolution islamique, le président Mahmoud Ahmadinejad a annoncé son intention de tripler la production d'uranium iranien avant de s'en prendre à Barack Obama et à Israël.

L'Iran triplera dans un avenir proche sa production d'uranium enrichi, a déclaré, ce jeudi, Mahmoud Ahmadinejad dans un discours prononcé à Téhéran devant des dizaines de milliers d'Iraniens rassemblés à l'occasion du 31e anniversaire de la Révolution islamique.

L'Iran, qui a déjà produit un premier chargement d'uranium enrichi à 20 %, a la capacité de produire de l'uranium encore plus hautement raffiné dans son usine de Natanz, a ajouté le président iranien.   
  
Durant son discours, Mahmoud Ahmadinejad a également annoncé que son pays allait "bientôt tripler sa production" d'uranium enrichi à 3,5 %.
   
L'Iran est menacé de nouvelles sanctions internationales pour son refus d'arrêter ses activités d'enrichissement, les Occidentaux et Israël le soupçonnant de vouloir fabriquer l'arme nucléaire sous le couvert de son programme civil.

Barack Obama "rate des occasions"
   

Le président américain, Barack Obama, "rate des occasions" et "sert la volonté" d'Israël en s'en prenant à l'Iran", a accusé le président iranien, avant d'ajouter "malheureusement, l'espoir de changement (de la politique américaine) est en train de se muer rapidement en désespoir. M. Obama désespère tout le monde. (...) Malheureusement il rate des occasions, il n'agit pas correctement et va sur un chemin contraire à ses propres intérêts et à ceux du peuple américain, et il sert la volonté des sionistes."
   
Le président iranien a également vivement attaqué l'Etat d'Israël. Et dénoncé "l'occupation de la Palestine et l'établissement du régime sioniste criminel" ainsi que "le soutien total apporté (à Israël) par certains pays et responsables occidentaux", accusés d'avoir "imposé un régime sinistre dans la région".
   
"Le sionisme va bientôt s'effondrer", a encore dit le président iranien, dont le pays ne reconnaît pas l'Etat hébreu. Et de conclure : "les puissances occidentales veulent dominer la région mais le peuple iranien ne le permettra pas."
  

Première publication : 11/02/2010

  • IRAN

    Washington vise la Révolution islamique au portefeuille

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)