Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des lycéennes enlevées par un groupe islamiste

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Afrique

Devant "une situation bloquée", le parti de Tsvangirai demande des élections

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/02/2010

Le parti du Premier ministre Morgan Tsvangirai, le MDC, déplore que les négociations au sein du gouvernement d'union soient "dans une impasse", accusant le parti du président Mugabe d'essayer de "gagner du temps".

AFP - Le parti du Premier ministre au Zimbabwe a appelé vendredi à la tenue d'élections, estimant que les négociations au sein du gouvernement d'union avec le camp du président Robert Mugabe étaient dans une "impasse".

"Nous sommes dans une impasse", a déclaré devant la presse le porte-parole du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Nelson Chamisa.

"Les gens en ont assez, il veulent que nous mettions fin à ces disputes. Si le blocage persiste alors notre ligne est de tenir des élections libres", a-t-il ajouté.

"Nous disons que la situation est bloquée", a insisté M. Chamisa. Le parti du président, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF) "essaye de gagner du temps et de nous pousser à parler de pourparlers jusqu'à Noël. Nous devons mettre un point final à ces négociations."

Le président Mugabe, 85 ans dont 29 au pouvoir, s'est vu contraint d'accepter il y a un an un partage du pouvoir avec son rival Morgan Tsvangirai, devenu Premier ministre d'un gouvernement d'union, afin d'extraire le pays d'un marasme économique et politique sans précédent.

En dépit de nets progrès dans la vie quotidienne, grâce notamment à l'abandon de la monnaie nationale vidée de toute substance, le gouvernement fonctionne cahin-caha, otage des dissensions entre la Zanu-PF et le MDC.

Dès le jour de la prestation de serment du gouvernement, le climat a été empoisonné par l'arrestation pour "sabotage" du trésorier du MDC, Roy Bennett, pourtant vice-ministre désigné de l'Agriculture.

Le MDC déplore la nomination unilatérale de hauts responsables par le président, la poursuite des violences et tortures contre ses partisans et la partialité des médias d'Etat.

La Zanu-PF accuse le MDC de ne rien faire pour obtenir la levée des sanctions occidentales, qu'elle rend responsables de tous les maux de l'économie bien qu'elles soient limitées au président et à ses proches.
 

Première publication : 12/02/2010

  • ZIMBABWE

    Tsvangirai accepte de reprendre le travail avec le président Mugabe

    En savoir plus

  • ZIMBABWE

    L’expert de l’ONU expulsé estime que le gouvernement d’union ne fonctionne pas

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)