Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 15/02/2010

La musique, vecteur idéologique de l'extrême droite

Le 13 février, plusieurs milliers de personnes sont attendues à Dresde pour rendre hommage, comme chaque année, aux victimes des bombardements alliés durant les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale. Un rassemblement néo-nazi organisé par la frange radicale de l'extrême droite, le parti NPD.

En vertu de la liberté d’expression, l’office allemand de protection de la jeunesse n’est pas en mesure d’interdire la distribution d'un disque produit par le parti d'extrême droite NPD devant les écoles. Un CD qui contient pourtant des chansons de groupes néonazis et des interviews de membres du parti.

Depuis 2005, les compilations de ce genre jouent un rôle essentiel dans la propagande du NPD auprès des jeunes. Le NPD en aurait distribué gratuitement plusieurs dizaines de milliers dans toute l’Allemagne et son contenu est également largement diffusé sur internet.

Les groupes sélectionnés par le NPD pour ce CD sont tout sauf innofensifs selon Jan Buschbom, qui travaille pour un réseau de prévention de la violence à Berlin : "Ils ne cachent pas leur admiration pour Adolf Hitler et pour la politique du parti national-socialiste allemand", affirme-t-il. Mais sur ce CD, les morceaux choisis sont les moins virulents de leur répertoire."

Le NPD est en effet habitué à jouer au chat et à la souris avec la justice. Aussi, les parole des groupes aux noms pourtant évocateurs, comme Division Germania, n’incitent donc pas à la haine raciale, mais le message véhiculé par leur musique est clair.

Résultat : impossible de faire interdire la distribution de ce CD. Il revient donc aux établissements scolaires de faire barrage à la propagande néonazie légale.

Et c’est d’autant plus nécessaire que le recrutement à la sortie des écoles a fait ses preuves : aux élections régionales de Saxe l’année dernière, 14% des électeurs du NPD avaient moins de 25 ans, une proportion plus importante que pour tous les autres partis.
 

Par Anne MAILLIET

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/10/2014 Ukraine

Ukraine : des législatives sous tension

Tourner la page de l'ère Ianoukovitch, c'est l'objectif des élections législatives qui se tiennent dimanche en Ukraine. Impossible cependant d'oublier la guerre et les combats....

En savoir plus

22/10/2014 Inde

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En Inde, dans l'État du Jarkand, les déchets radioactifs de plusieurs mines d'extraction d'uranium mettent en danger la population locale. Selon les activistes locaux, les...

En savoir plus

23/10/2014 Tunisie

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En Tunisie se tiennent ce dimanche les élections législatives. C’est l’occasion de poser notre regard sur le visage de la Tunisie contemporaine.

En savoir plus

21/10/2014 Londres

Londres, capitale des ultra-riches

Selon la société de conseil en immobilier Savills, Londres est devenue la ville la plus chère au monde pour vivre et travailler, détrônant Hong Kong qui occupait la première...

En savoir plus

20/10/2014 Kurdes

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

Le siège de Kobané par l'organisation de l'État islamique affecte la Turquie. Les Kurdes en veulent à Ankara après sa décision de ne pas intervenir dans cette ville, facilitant...

En savoir plus