Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 01/03/2010

Ma maison est un jardin

Finies les traditionnelles plantes vertes pour décorer son intérieur. Aujourd’hui, le végétal peut être design. Dans les écosculptures, les poissons et le végétal vivent en harmonie. Une innovation qui recrée un véritable biotope.

Finies les traditionnelles plantes vertes pour décorer son intérieur… Aujourd’hui, le végétal peut être design. Dans les écosculptures, les poissons et le végétal vivent en harmonie. Une innovation qui recrée un véritable biotope.

"Ce que je tends à obtenir, c’est un équilibre entre la faune qui crée une pollution, donc des engrais, et la végétation terrestre qui va avoir un rôle de dépollution. C’est cet équilibre entre les deux qui permet de se rapprocher des écosystèmes." Explique le créateur des écosculptures Paul-Louis Duranton.

Un objet de décoration vivant et qui évolue tout seul. Le concept est très étudié.

"Dans la sculpture rocheuse, il y a des logements qui sont irrigués par les cascades ou bien par capilarité." Ajoute Paul-Louis Duranton.

C’est là que sont disposées les plantes. A l’horizontal, ou à la vertical, comme ces murs et tableaux végétaux, la flore d’intérieur se prête aux jeux des designers et crée la tendance du moment. Pas d’entretien particulier. Il suffit d’un peu de lumière pour que la vie jaillisse ! C’est le même système dans ces drôles d’aquariums complètement clos créés par des chercheurs de la Nasa.

"A partir du moment où on fournit un petit peu de lumière à l’écosphère, il y a un phénomène de photosynthèse qui va se créer à l’intérieur, qui va libérer de l’oxygène dans l’eau. Donc l’eau est oxygénée, les petits animaux, les crevettes hawaïennes, vont pouvoir respirer. Des végétaux vont se développer, servir de nourriture aux crevettes, mais aussi permettre la photosynthèse."Explique Marc Peltier, le gérant d'Ecosphère.

Bref, le cycle de la vie recréé dans une petite sphère, à la fois design et pédagogique. Secret de fabrication tout simple : quelques granulés de décoration, une branche de corail, des crevettes et de l’eau de mer reconstituée. Le tout fermé hermétiquement avec une pastille en verre.

"On ne pourra plus ouvrir l’écosystème. Il faut absolument que cet écosystème soit clos."Ajoute Marc Peltier.

En 5mn, c’est prêt, et vous pourrez profiter de vos petites crevettes entre 2 et 5 ans. Les œuvres de Paul-Louis Duranton, elles, demandent plusieurs semaines de préparation. Dans son atelier, en pleine campagne, l’artiste imagine et fabrique des œuvres, souvent très volumineuses.

"L’objectif, c’est au final de réussir à apporter une forme qui va avoir une authenticité, qui va donner une sorte de richesse géologique." Explique Paul-Louis Duranton.

Une fois le polystyrène sculpté, il sera entièrement décoré de manière à ressembler à de la roche. Reste à créer autour l’environnement végétal et aquatique.


"Il y a vraiment un travail de changement d’échelle pour recréer un effet de paysage, avec des montagnes, des cascades, différents plateaux aquatiques. Je pense qu’aujourd’hui les gens qui vivent en ville ont un manque d’authenticité, avec la nature. Donc ce manque se traduit par le désir de rapporter un petit morceau de nature le plus authentique possible chez soi."Conclut Paul-Louis Duranton.

Adresses :

Atelier Paul-Louis Duranton
11, rue de Villeneuve
77320 Meilleray
Tel : 01 64 65 14 30
http://www.ecosculpture.com

EcoSphère
53, avenue Carnot
94100 Saint-Maur des Fossés
Tel : 0 826 620 553
http://www.eco-sphere.fr

Cadres et murs végétaux
http://www.urbangarden.fr
 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

11/10/2014 Laïcité

La nouvelle "feel good" attitude

La morosité ambiante n'est pas une fatalité. Certains au contraire ont décidé coûte que coûte de manifester et transmettre leur joie de vivre. Une manière d'accéder à nouveau au...

En savoir plus

04/10/2014 bio

Les nouveaux épiciers de campagne

Les marchands ambulants se multiplient sur les routes de France. Ambassadeurs des produits locaux, ils investissent des zones désertées par les magasins spécialisés.

En savoir plus

27/09/2014 sport

Les sports oubliés dans le vent

Aujourd'hui des sports improbables reviennent sur le devant des terrains de jeu. Oubliées ou parfois issues de l'imaginaire, certaines pratiques inattendues trouvent de nombreux...

En savoir plus

13/09/2014 Gastronomie

Les nouveaux road trip

Antiquités ou flambants neufs, les bus deviennent le cadre d'événements culturels, gastronomiques et festifs. Si on connaissait les bus-discothèques, d’autres, une fois...

En savoir plus

20/09/2014 robotique

Le succès du high-tech "made in France"

Dans le secteur des hautes technologies, le label "made in France" se développe de plus en plus. Bien loin de la production de masse, des Français réinventent le style de nos...

En savoir plus