Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

Amériques

L'enseignante qui a ouvert le feu dans une université d'Alabama a été inculpée

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/02/2010

Amy Bishop Anderson, l'enseignante en biologie de 45 ans qui est accusée d'avoir tué trois personnes lors d'une fusillade dans son université de l'Alabama, a été inculpée de meurtres.

AFP - L'enseignante américaine soupçonnée d'avoir tué trois personnes vendredi au cours d'une fusillade dans une université de l'Alabama, en réaction au fait qu'elle ne serait pas titularisée, a été inculpée samedi de meurtres, a-t-on appris de source judiciaire.

Amy Bishop Anderson, 45 ans, mère de quatre enfants, a été également inculpée pour avoir blessé trois personnes, a déclaré le procureur Rob Broussard à la presse à Huntsville.

La police a précisé que la meurtrière présumée avait utilisé une arme de calibre 9 mm, découverte dans les toilettes pour dames.

Bishop a été filmée au moment de son arrestation par la chaîne WHNT-TV alors qu'elle montait dans une voiture de police, déclarant, en état de choc: "Il ne s'est rien passé. C'est impossible. Ils sont toujours en vie".

Le président de l'université, David Williams, a fait part samedi à l'AFP de sa stupeur, déclarant que sa première réaction avait été de dire: "Cela n'a pas pu arriver. C'est incompréhensible". L'université, a-t-il ajouté, interdit les armes sur le campus.

L'enseignante a ouvert le feu au cours d'une réunion dans le département de biologie, en réaction au fait qu'elle n'obtiendrait pas sa titularisation, alors qu'elle travaillait pour l'université depuis 2003, a rapporté la chaîne de télévision locale WAFF, citant un responsable de la police.

M. Williams a affirmé que Bishop avait été informée il y a plusieurs mois qu'elle ne serait pas titularisée.

"Il n'y a rien d'inhabituel à ce qu'un professeur soit employé six ans avant qu'une décision finale soit prise" concernant sa titularisation, a-t-il souligné.

Cette fusillade est la dernière en date d'une longue série dans des établissements scolaires aux Etats-Unis. La fusillade la plus meurtrière de l'histoire du pays s'est déroulée dans une université de Virginie (est) lorsque, le 16 avril 2007, un étudiant avait tué 32 personnes sur le campus de Virginia Tech avant de se donner la mort.

Première publication : 14/02/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Trois personnes tuées dans une fusillade à l'université d'Alabama

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)