Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Amériques

Une centaine de casseurs mettent à sac l'artère la plus fréquentée de Vancouver

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/02/2010

La police de Vancouver a arrêté sept personnes parmi la centaine de casseurs qui ont brisé des vitrines et agressé des passants, dans l'une des artères les plus fréquentées de la ville canadienne qui accueille les Jeux olympiques d'hiver.

AFP - Une centaine de casseurs de la mouvance anarchiste, habillés de noir et le visage masqué, ont brisé des vitrines et agressé des passants samedi dans une rue commerçante de Vancouver, en marge des jeux Olympiques d'hiver, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les incidents se sont produits dans l'une des artères les plus fréquentées du centre ville: certains des casseurs armés de bâtons ont cherché à détruire voitures, commerces et mobilier urbain. La police a saisi également un marteau et une chaîne de vélo sur deux des casseurs.

Selon les témoignages recueillis sur place, les activistes ont lancé des distributeurs de journaux sur les vitrines des magasins, notamment celles du centre commercial qui héberge la boutique officielle olympique des Jeux de Vancouver. Les manifestants ont tagué sur leurs passage des signes anarchistes sur les voitures et les bus, et fracassé des parcmètres à coup de bâtons.

La police de Vancouver est intervenue en nombre pour suivre et maîtriser les activistes qui ont cherché à provoquer et parfois à affronter les forces de l'ordre.

Sept personnes ont été arrêtées et seront poursuivis pour agression et possession d'armes dangereuses. La police de Vancouver ne fait état d'aucun blessé parmi la population, la police et les manifestants, mais des témoins affirment avoir vu les activistes donner des coups de poing à deux passants.

Selon la police, ces activistes utilisent une tactique radicale appelée Black Bloc, et estime que de nombreux éléments viennent d'ailleurs au Canada et des Etats-Unis.

Ces hommes en noir s'étaient mêlés plus tôt dans la matinée à une manifestation anti-olympique et anti-globalisation.

"Des éléments criminels ont cherché à dominer la manifestation", a déclaré l'officier en chef de la police de Vancouver, Jim Chu, lors d'une conférence de presse donnée en centre-ville peu après les événements.

Les manifestants se sont dispersés dans la ville, mais prévoyait une nouvelle action en fin de journée.
 

Première publication : 14/02/2010

COMMENTAIRE(S)