Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Vidéo : en Israël, les ventes d'armes à feu en forte hausse

En savoir plus

SUR LE NET

Ferguson : le web réagit à l'annonce du grand jury

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : le ministre de la Culture contraint à la démission

En savoir plus

DÉBAT

L’affaire Ferguson, triste miroir de la société américaine?

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : l'impossible accord ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je ne crois pas que ça va me hanter"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Pour Essebsi, "Ennahda a organisé la campagne de Marzouki"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quand les anti-IVG accusaient la rescapée Simone Veil de promouvoir le "génocide""

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Marzouki met en garde les Tunisiens contre la "tentation extrémiste"

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 01/03/2010

Alexis Tricoire, le design à l'état sauvage

Alexis Tricoire est un designer de 42 ans. Aujourd'hui, il se rend dans une galerie d’art, pour vérifier comment se portent ses dernières créations installées en novembre dernier : des lustres végétaux.

Alexis Tricoire est un designer de 42 ans. Aujourd'hui, il se rend dans une galerie d’art, pour vérifier comment se portent ses dernières créations installées en novembre dernier : des lustres végétaux.

"Superbe ! ça fait plaisir, au bout de quelques mois, de voir que ça tient toujours parfaitement bien et que ça se développe." Remarque Alexis Tricoire.

"C’est une approche très simple du design, compréhensible par tous, et fait avec beaucoup de poésie également." Constate François Leblanc, le directeur de la Gallery Bensimon.

"L’idée m’est venue de faire un objet qui puisse associer lumière et plantes, et qui soit en même temps un objet décoratif. L’idée, c’est d’avoir la lampe au centre et le jardin tout autour." Explique Alexis Tricoire.

Suspendre son jardin au milieu de la pièce, une autre manière de faire entrer les plantes dans son intérieur. Un principe qu’Alexis Tricoire a intégré dans son travail depuis sa collaboration avec le botaniste Patrick Blanc, pour une exposition entre design et végétal en 2007.

"Pendant 10 ans, j’ai dessiné beaucoup d’objets, de chaises, de lampes, de tables, mais pas vraiment de rapport avec la nature. Et lorsque Patrick Blanc m’a proposé de travailler sur ce projet, je me suis dit que c’était une occasion extraordinaire, que j’avais toujours rêvé de faire ça." Raconte Alexis Tricoire.

Il faut dire qu’Alexis a un rapport particulier avec la nature depuis tout petit.

"J’ai eu la chance quand j’étais petit, à l’âge de 10 ans, de partir avec mes parents habiter au Brésil. C’était une expérience extraordinaire parce que j’étais au contact de cette nature, de cette jungle, de cette ambiance tropicale humide. Et c’est vrai que ça m’a marqué." Raconte Alexis Tricoire.

Depuis 3 ans, Alexis multiplie les projets avec les plantes, il a créé des coussins qu’il a baptisé "oreillerbes".

"Vous avez une plante qui pousse, donc elle est proche de vous, elle est encore plus proche de vous que d’habitude. C’est un petit peu comme un animal de compagnie. Et là vous vous asseyez, vous mettez la main dessus, vous la touchez, vous lui donnez de l’amour et vous en recevez d’elle. Et si vous voulez, vous pouvez aussi vous coucher la tête dessus, c’est une alternative."Explique Alexis Tricoire.

Inventer chaque jour d’autres rapports à la nature. Mettre en scène de nouveaux espaces, c’est comme cela qu’Alexis Tricoire fonctionne avec son équipe.

"On interprète ce qu’il dit, on commence à travailler selon la manière dont on voit les choses, et ensuite il revient vers nous et nous dit : "ça, ça va, ça, ça ne va pas, etc." Donc c’est vraiment un travail d’équipe." Raconte Arnaud Berthereau, l'assistant designer d'Alexis Tricoire.

Prochain grand projet sur lequel planche Alexis Tricoire: une série d’objets végétaux, et des tipi qui seront exposés dans les jardins du Château de Versailles l’été prochain.


Adresse :
Alexis Tricoire / Vegetal Atmosphere
105, Boulevard de Chanzy
93100 Montreuil
tel : 01 48 59 04 08
http://www.alexistricoire.com
http://www.vegetal-atmosphere.fr
 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/11/2014 Gastronomie

Nouvelle culture fromagère

Le fromage affine sa réputation et pourrait bien devenir un produit noble. De nouveaux lieux et concepts pourraient bien changer nos habitudes, et permettent de découvrir ces...

En savoir plus

15/11/2014 Transports

La marine à voile refait surface

Depuis plusieurs mois la marine à voile suscite de l'intérêt et on voit émerger différents projets qui remettent la propulsion vélique au goût du jour. Face à la flambée des prix...

En savoir plus

08/11/2014 Tourisme

Le patrimoine autrement

Aujourd'hui, on voit apparaître de plus en plus de concepts qui dépoussièrent les visites guidées traditionnelles. Une manière de poser un regard différent sur la richesse...

En savoir plus

01/11/2014 Gastronomie

Le goût du mystère

Aujourd'hui il est de bon goût de se cacher pour manger ou boire un verre. Une atmosphère de clandestinité gagne le milieu de la restauration. Seuls les connaisseurs ou les...

En savoir plus

25/10/2014 Musée

Adaptations olfactives

L'art en général, et la littérature en particulier, constituent une source d'inspiration originale pour les parfumeurs. On découvre une histoire, un personnage de manière...

En savoir plus