Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Economie

Vingt-quatre opérateurs de la téléphonie s'allient autour des applications pour mobiles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/02/2010

Vingt-quatre opérateurs de téléphonie mobile, dont Vodafone et Orange, ont profité du Mobile World Congress, à Barcelone, pour annoncer leur alliance autour du développement d'une plateforme ouverte d'applications.

AFP - Vingt-quatre opérateurs mobiles, parmi lesquels China Mobile, Orange et Telefonica, ont annoncé lundi la création d'une alliance pour développer une plateforme ouverte d'applications sur mobiles, à l'occasion de leur congrès mondial à Barcelone.

Leur objectif est de créer une plateforme "qui propose des applications à tous les utilisateurs de téléphones mobiles", ont-ils indiqué dans un communiqué, alors que les boutiques d'applications (jeux, vidéos, services...) lancées par Apple et Nokia, par exemple, sont réservées à leurs clients.

Parmi les partenaires de ce projet on trouve notamment Orange (France Télécom), China Mobile, Deutsche Telekom, l'opérateur japonais NTT Docomo, Telecom Italia, le britannique Vodafone, l'américain Verizon Wireless ou encore l'espagnol Telefonica.

Les vingt-quatre opérateurs impliqués représentent au total "plus de 3 milliards de clients à travers le monde", souligne le communiqué, et leur projet est soutenu par l'association mondiale des opérateurs mobiles GSMA ainsi que trois constructeurs de téléphones (LG, Samsung et Sony Ericsson).

Signe de l'intérêt que suscite ce nouveau marché des applications sur mobile, l'équipementier suédois Ericsson a également annoncé lundi à Barcelone le lancement de sa propre boutique en ligne, ouverte à tous types de téléphones.

Baptisée eStore, cette boutique compte déjà 30.000 applications, certaines payantes, d'autres gratuites.

Cette initiative est lancée pour "aider les opérateurs", qui pourront ainsi proposer des applications à leurs clients quels que soient leurs mobiles, a déclaré le président d'Ericsson, Hans Vestberg, lors d'une conférence de presse.

Première publication : 15/02/2010

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Le Congrès mondial de la téléphonie mobile s'ouvre à Barcelone

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)