Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Economie

Vingt-quatre opérateurs de la téléphonie s'allient autour des applications pour mobiles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/02/2010

Vingt-quatre opérateurs de téléphonie mobile, dont Vodafone et Orange, ont profité du Mobile World Congress, à Barcelone, pour annoncer leur alliance autour du développement d'une plateforme ouverte d'applications.

AFP - Vingt-quatre opérateurs mobiles, parmi lesquels China Mobile, Orange et Telefonica, ont annoncé lundi la création d'une alliance pour développer une plateforme ouverte d'applications sur mobiles, à l'occasion de leur congrès mondial à Barcelone.

Leur objectif est de créer une plateforme "qui propose des applications à tous les utilisateurs de téléphones mobiles", ont-ils indiqué dans un communiqué, alors que les boutiques d'applications (jeux, vidéos, services...) lancées par Apple et Nokia, par exemple, sont réservées à leurs clients.

Parmi les partenaires de ce projet on trouve notamment Orange (France Télécom), China Mobile, Deutsche Telekom, l'opérateur japonais NTT Docomo, Telecom Italia, le britannique Vodafone, l'américain Verizon Wireless ou encore l'espagnol Telefonica.

Les vingt-quatre opérateurs impliqués représentent au total "plus de 3 milliards de clients à travers le monde", souligne le communiqué, et leur projet est soutenu par l'association mondiale des opérateurs mobiles GSMA ainsi que trois constructeurs de téléphones (LG, Samsung et Sony Ericsson).

Signe de l'intérêt que suscite ce nouveau marché des applications sur mobile, l'équipementier suédois Ericsson a également annoncé lundi à Barcelone le lancement de sa propre boutique en ligne, ouverte à tous types de téléphones.

Baptisée eStore, cette boutique compte déjà 30.000 applications, certaines payantes, d'autres gratuites.

Cette initiative est lancée pour "aider les opérateurs", qui pourront ainsi proposer des applications à leurs clients quels que soient leurs mobiles, a déclaré le président d'Ericsson, Hans Vestberg, lors d'une conférence de presse.

Première publication : 15/02/2010

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Le Congrès mondial de la téléphonie mobile s'ouvre à Barcelone

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)