Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

EUROPE

Face au scandale pédophile irlandais, le pape veut "restaurer la crédibilité morale"

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2010

Alors que le Vatican a qualifié de "crime ignoble" le scandale de pédophilie impliquant l'Église en Irlande, les évêques reçus par Benoît XVI se sont engagés à coopérer avec la justice.

AFP - Le pape Benoît XVI a appelé la vingtaine d'évêques d'Irlande qu'il a reçus au Vatican lundi et mardi à prendre des mesures "concrètes" afin de "restaurer la crédibilité morale et spirituelle de l'Eglise", éclaboussée par un scandale de pédophilie.

Au cours de cette rencontre, les évêques d'Irlande se sont engagés à coopérer avec la justice de leur pays, où des prêtres couverts par leur hiérarchie ont abusé de centaines d'enfants pendant des décennies, a indiqué le Vatican.

Dans un communiqué publié par le Vatican à l'issue de la rencontre, le pape a qualifié ces actes de "crime ignoble" et de "péché grave qui offense Dieu et blesse la dignité des personnes humaines créées à son image".

Benoît XVI a également dénoncé "l'échec des autorités de l'Eglise irlandaise pendant des années pour agir avec efficacité face à ces cas d'abus sexuels sur des jeunes par des membres du clergé irlandais et des religieux".

"Tout en réalisant que l'actuelle situation douloureuse ne sera pas résolue rapidement", Benoît XVI a appelé les évêques à "se pencher sur les problèmes du passé avec détermination et affronter la crise actuelle avec honnêteté et courage".

Il les a également invités à prendre "des mesures concrètes pour panser les plaies de ceux qui ont été abusés (...) et restaurer la crédibilité spirituelle et morale de l'Eglise".

Pour lui, "l'affaiblissement de la foi a été un facteur déterminant qui a contribué au phénomène d'abus sexuel sur les mineurs". Il a demandé à ce sujet "une réflexion théologique profonde" et appelé à "une meilleure préparation humaine, spirituelle, académique et pastorale des candidats à la prêtrise et la vie religieuse".

Le pape a indiqué qu'il rendrait publique, pendant la prochaine période du Carême, une lettre pastorale aux catholiques d'Irlande, dont le projet a été débattu au cours des rencontres des derniers jours.

Fait très exceptionnel, le pape avait convoqué l'ensemble des évêques d'Irlande qu'ils a reçus très longuement en trois séances lundi et mardi.

Selon le communiqué du Vatican, la rencontre s'est déroulée dans "une atmosphère franche et ouverte".

Après une brève introduction du pape, les évêques ont évoqué la "douleur, la colère, le sentiment de trahison et de scandale, la honte exprimés à maintes occasions par ceux qui ont été abusés" ainsi que par les prêtres.

Selon le texte, "bien qu'il n'y ait pas de doute que des erreurs de jugement et des omissions se trouvent au coeur de la crise, des mesures significatives ont été prises pour assurer la sécurité des enfants et des jeunes".

Cette rencontre est intervenue après des affaires similaires aux Etats-Unis et en Australie et alors qu'un nouveau scandale de pédophilie vient d'éclater en Allemagne, où trois professeurs de collèges jésuites ont commis des abus sexuels dans les années 1970 et 1980.

Première publication : 16/02/2010

  • IRLANDE

    Le pape reçoit l'Église irlandaise après le scandale des prêtres pédophiles

    En savoir plus

  • IRLANDE

    Deux évêques catholiques présentent leur démission après un scandale sexuel

    En savoir plus

  • IRLANDE

    L'Église catholique accusée d'avoir couvert des actes de pédophilie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)