Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso : Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Sports

Manchester United domine le Milan de David Beckham

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2010

Manchester United entrevoit la qualification après sa victoire sur le terrain de l'AC Milan (3-2), en match aller des huitièmes. Auteur d'un doublé, le Mancunien Wayne Rooney a volé la vedette au Milanais David Beckham, qui affrontait son ex-club.

REUTERS - Manchester United a pris l'avantage sur le Milan AC en allant s'imposer 3-2 à San Siro, grâce notamment à un doublé de Wayne Rooney, mardi en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

"Nous avons commencé lentement mais je pense que dans l'ensemble nous étions la meilleure équipe", a déclaré Wayne Ronney sur Sky Sports.

Le match n'aurait effectivement pas pu mieux commencer pour le Milan AC qui a ouvert le score dès la 3e minute par Ronaldinho qui n'a laissé aucune chance à Edwin Van der Sar après un mauvais dégagement sur un coup franc de David Beckham.

Trois minutes plus tard, Ronaldinho a eu l'occasion de réussir un doublé mais sa frappe du droit a été arrêtée en deux temps par Van der Sar.

Le Milan AC a eu une troisième occasion de faire la différence à la 20e minute sur un coup franc de Beckham qui a contraint Van der Sar à un sauvetage des deux poings.

Après avoir survécu à cette période de domination milanaise, Manchester a commencé à s'installer dans le camp du Milan AC.

A la 36e minute, Darren Fletcher a centré de la droite, Paul Scholes a repris le ballon du tibia, le ballon a heurté le poteau et est entré dans les buts malgré un plongeon de Dida.

Les deux équipes sont restées à égalité jusqu'à ce qu'Alex Ferguson effectue un de ses remplacements qui font les grands entraîneurs.

Le boss de Manchester a fait entrer Antonio Valencia à la place de Nani à la 65e minute. Une minute plus tard, l'Equatorien a débordé sur la droite et a centré et Wayne Rooney a logé de la tête le ballon dans les buts.

Rooney a scellé la victoire de Manchester en marquant le troisième but de son équipe et en signant un doublé à un quart d'heure de la fin, encore une fois d'une tête, en reprenant aux six mètres un centre de Fletcher.

"A 3-1, je pensais que nous étions la seule équipe capable de marquer. Mais Gagner 3-2 à San Siro reste un beau résultat", a déclaré Wayne Rooney.

A cinq minutes de la fin, le Milan AC a réduit l'écart et a conservé un espoir d'arracher la qualification le 10 mars à Manchester sur une belle talonnade de Clarence Seedorf après un centre à ras de terre de Ronaldinho.

Première publication : 17/02/2010

COMMENTAIRE(S)