Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

EUROPE

Le camp Timochenko conteste en justice le résultat du scrutin présidentiel

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2010

La chef du gouvernement ukrainien, Ioulia Timochenko (photo), a déposé un recours en justice visant à faire annuler la victoire du pro-russe Viktor Ianoukovitch à la présidentielle du 7 février.

AFP - Le Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko a personnellement déposé mardi un recours en justice visant à invalider le résultat de l'élection présidentielle remportée par l'opposant pro-russe Viktor Ianoukovitch, a constaté un photographe à l'AFP.

Mme Timochenko, accompagnée de plusieurs députés de son bloc, s'est présentée en fin d'après-midi au siège de la Cour administrative suprême, l'instance chargée de se prononcer sur ce type d'affaires.

"Le recours a été déposé et enregistré", a confirmé le porte-parole de la Cour, Andri Chokol.

La chef du gouvernement exige dans ce document d'"annuler le protocole de la Commission électorale centrale qui établit le résultat officiel de l'élection", selon un communiqué publié sur le site officiel de la candidate.

Le recours "est constitué de neuf volumes incluant des photos et des enregistrements vidéo qui prouvent les falsifications observées lors du deuxième tour du scrutin" le 7 février, selon la même source.

Mme Timochenko propose également d'interroger comme témoin un observateur faisant partie de la mission d'observation électorale de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), une organisation qui avait jugé le scrutin comme libre et honnête.

Avant l'arrivée de Mme Timochenko, un député du camp du Premier ministre et un confrère pro-Ianoukovitch se sont poussés l'un l'autre, le partisan du vainqueur de l'élection tentant de bloquer l'accès à la Cour, selon le photographe de l'AFP.

Le Premier ministre ukrainien refuse de reconnaître sa défaite électorale et accuse le camp de M. Ianoukovitch d'avoir organisé de fraudes massives lors du deuxième tour de la présidentielle le 7 février.

Première publication : 16/02/2010

  • UKRAINE

    Timochenko veut contester en justice le scrutin présidentiel

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'avis de Laure Delcour, spécialiste de l'espace post-soviétique à l'Iris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)