Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

EUROPE

La justice suspend le résultat de la présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/02/2010

Alors que Ioulia Timochenko conteste la victoire de Viktor Ianoukovitch, la Cour administrative suprême ukrainienne a suspendu le résultat de la présidentielle durant l'examen du recours qu'elle a déposé.

AFP - La Cour administrative suprême ukrainienne a annoncé mercredi que le résultat de l'élection présidentielle était suspendu pendant l'examen du recours déposé par la candidate malheureuse, Ioulia Timochenko, qui vise à invalider la victoire de Viktor Ianoukovitch.

La décision de la Cour publiée sur son site officiel ordonne de "suspendre la décision de la Commission électorale centrale établissant le résultat du deuxième tour de la présidentielle et l'élection de Viktor Ianoukovitch" jusqu'à la fin de procès à ce sujet.

La Cour, qui doit se prononcer dans un délai de deux jours, a néanmoins rejeté la requête de Mme Timochenko qui réclame d'interdire à M. Ianoukovitch de prêter serment, comme cela est prévu le 25 février.

"On ne peut pas donner satisfaction à cette partie de la requête" faute de "base légale", argumente de la haute juridiction.
 

Première publication : 17/02/2010

  • UKRAINE

    Timochenko veut contester en justice le scrutin présidentiel

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'avis de Laure Delcour, spécialiste de l'espace post-soviétique à l'Iris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)