Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

EUROPE

La justice suspend le résultat de la présidentielle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/02/2010

Alors que Ioulia Timochenko conteste la victoire de Viktor Ianoukovitch, la Cour administrative suprême ukrainienne a suspendu le résultat de la présidentielle durant l'examen du recours qu'elle a déposé.

AFP - La Cour administrative suprême ukrainienne a annoncé mercredi que le résultat de l'élection présidentielle était suspendu pendant l'examen du recours déposé par la candidate malheureuse, Ioulia Timochenko, qui vise à invalider la victoire de Viktor Ianoukovitch.

La décision de la Cour publiée sur son site officiel ordonne de "suspendre la décision de la Commission électorale centrale établissant le résultat du deuxième tour de la présidentielle et l'élection de Viktor Ianoukovitch" jusqu'à la fin de procès à ce sujet.

La Cour, qui doit se prononcer dans un délai de deux jours, a néanmoins rejeté la requête de Mme Timochenko qui réclame d'interdire à M. Ianoukovitch de prêter serment, comme cela est prévu le 25 février.

"On ne peut pas donner satisfaction à cette partie de la requête" faute de "base légale", argumente de la haute juridiction.
 

Première publication : 17/02/2010

  • UKRAINE

    Timochenko veut contester en justice le scrutin présidentiel

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'avis de Laure Delcour, spécialiste de l'espace post-soviétique à l'Iris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)