Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La fumée tue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Election présidentielle au Ghana : le dépouillement a commencé

En savoir plus

EUROPE

Un professeur tué lors d'une agression dans un collège technique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/02/2010

Un enseignant a été tué lors d'une agression dans un collège technique à Ludwigshafen, dans l'ouest du pays. Selon les médias allemands, il aurait été poignardé à mort. L'établissement a été évacué et un homme de 23 ans a été arrêté.

AFP - Un enseignant a été tué jeudi matin lors d'une agression dans un collège technique à Ludwigshafen, dans l'ouest de l'Allemagne, a indiqué la police, précisant avoir procédé à une arrestation.
   
"Il y a un mort. C'était un enseignant qui a été sérieusement blessé et est ensuite décédé", a déclaré un porte-parole de la police, Michael Lindner, à la chaîne d'information en continue N24.
   
L'attaque s'est produite à 10H00 locales (9H00 GMT), et un homme de 23 ans a été arrêté, a précisé M. Lindner. "Un couteau est impliqué, et il y a eu des coups de feu", a-t-il ajouté.
   
Selon les médias allemands, l'enseignant aurait été poignardé à mort.
   
Le collège, qui compte plus de 3.000 élèves et 130 professeurs, a été évacué, selon la police. Selon les médias locaux, il n'y a pas d'autre blessé mais d'autres professeurs auraient également été agressés.
   
Selon les images des télévisions, les collégiens ont été évacués calmement. D'importantes forces de police dont des unités spéciales avaient été mobilisées.
   
Des plans d'intervention de crise ont été mis au point dans de nombreux établissements scolaires en Allemagne depuis une fusillade à Winnenden, dans le Bade-Wurtemberg, qui a fait 16 morts il y a 11 mois.
   
Un garçon de 17 ans, amateur de jeux vidéo violents, avait alors tué neuf élèves et trois enseignantes dans son ancien collège, puis trois autres personnes durant une course folle alors qu'il était poursuivi par la police, avant de se suicider.
   
En mai, une adolescente de 16 ans avait été arrêtée après avoir cherché à incendier son lycée avec des cocktails Molotov à Bonn. Surprise dans les toilettes alors qu'elle se préparait à passer à l'action, elle avait légèrement blessé au couteau une autre élève.
   
En septembre, un lycéen allemand de 18 ans, armé de couteaux, d'une hache et de cocktails molotov, avait grièvement blessé deux élèves dans son établissement d'Ansbach, près de Nuremberg (sud), avant d'être lui-même neutralisé par balles par la police.
   
A Ludwigshafen, les autorités devaient donner une conférence de presse vers 14H00 GMT.
 

Première publication : 18/02/2010

COMMENTAIRE(S)