Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'université de Lanxiang nie toute implication dans les cyber-attaques visant Google

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/02/2010

L'université de Lanxiang, l'un des deux établissements chinois mis en cause par le "New York Times", a nié avoir une quelconque responsabilité dans les attaques informatiques menées le 12 février contre le géant américain Google.

AFP - Une des deux écoles chinoises mises en cause par le New York Times pour la série d'attaques informatiques massives contre Google a démenti toute implication dans cette affaire, selon l'agence d'information officielle Chine Nouvelle.

"Aucun signe (montrant que) les attaques avaient pour origine notre école n'a été trouvé (...) pendant les investigations", a affirmé Li Zixiang, de l'établissement professionnel Lanxiang, dans la province orientale du Shandong, cité samedi par Chine Nouvelle.

Le géant de l'internet Google avait dénoncé le 12 janvier des attaques informatiques massives "venant de Chine", prenant pour cibles des militants chinois des droits de l'Homme et ayant touché "au moins vingt autres sociétés".

Citant des sources anonymes "impliquées dans l'enquête", le New York Times écrivait jeudi, dans son édition sur internet, que les enquêteurs étaient remontés jusqu'à une université chinoise connue pour sa branche informatique, Shanghai Jiaotong, et à Lanxiang, qui forme certains informaticiens pour l'armée.

L'affaire, qui a empoisonné les relations sino-américaines, avait poussé Google à menacer de cesser ses opérations en Chine, les attaques ayant visé le code source du groupe américain et les comptes de messagerie Gmail de militants des droits de l'Homme chinois dans le monde.

Au moment où il avait rendu publiques ces attaques, Google avait précisé les avoir détectées en décembre.

Première publication : 20/02/2010

  • INTERNET

    La Chine se pose en première victime des pirates informatiques dans l'affaire Google

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Google contre la Chine, grands principes contre gros sous

    En savoir plus

  • INTERNET

    Victime d'une cyber-attaque, Google menace de se retirer de Chine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)