Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Sports

À Marseille, Llodra s'offre son premier titre français face à Benneteau

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2010

Michaël Llodra (photo), 79e joueur mondial, a décroché le quatrième titre de sa carrière et le premier en France, face à son compatriote Julien Benneteau, 39e joueur mondial, en finale du tournoi ATP de Marseille (6-3, 6-4).

AFP - C'est à la volée et grâce à des services canons que le Français Michaël Llodra a décroché dimanche le quatrième titre de sa carrière et le premier en France, en battant son compatriote et partenaire de double Julien Benneteau 6-3, 6-4 en finale du tournoi ATP de Marseille (sud).

Dès l'entame du match, "Mika", finaliste malheureux en 2009 face à Jo Wilfried Tsonga, s'est montré plus tranchant à la volée comme au service.

"C'est vrai qu'aujourd'hui j'ai très très bien servi aux moments importants. Contre un retourneur comme Bennet, il fallait que je mette la barre haute au service et une nouvelle fois, j'ai été très solide, dans la continuité de la semaine", a commenté Llodra en conférence d'après-match.

C'est au sixième jeu que le sort du premier set fut tranché. Benneteau, un peu émoussé par ses deux précédents matchs contre Monfils et Tsonga, laissa échapper son service, permettant à Llodra de mener 4-2 grâce à une volée gagnante.

Le gaucher, malgré un jeu blanc de Benneteau, bouclait le premier set 6-3.

Malheureusement pour Benneteau, le scénario du second set n'était pas très éloigné du premier, même si le Bressan se montra un peu plus offensif.

Llodra s'empara du service adverse à 2-2, avant de galoper vers la victoire qu'il décrocha sur son service, à l'issu d'un jeu blanc et de son 14e ace.

Beau joueur, Benneteau qui reste sur quatre finales perdues et devra encore attendre pour décrocher le premier titre de sa carrière, a reconnu la supériorité de son copain: "Peut-être que si j'avais été plus alerte, plus vif, j'aurais pu mieux retourner et placer un ou deux passing qui aurait fait la différence mais ce n'est pas la raison de ma défaite, il a tout simplement été plus fort".

 

Première publication : 21/02/2010

COMMENTAIRE(S)