Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-orient

Cinq Égyptiens condamnés à la perpétuité pour le meurtre de deux coptes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/02/2010

Cinq Égyptiens musulmans ont été reconnus coupables par le tribunal de Louxor du meurtre de deux coptes, en avril 2009, en Haute-Égypte. Ils ont été condamnés à des peines de prison à vie.

AFP - Un tribunal égyptien a condamné lundi cinq musulmans à des peines de prison à perpétuité pour avoir tué deux coptes en Haute-Egypte, a-t-on appris de source judiciaire.
  
Le tribunal de Louxor (sud) a reconnu les cinq hommes coupables d'avoir ouvert le feu et tué deux coptes en avril 2009 dans le village de Hagaza, dans une vendetta entre familles rivales liée à un contentieux remontant à 2004.
  
Au moment des meurtres, un responsable des services de sécurité avait indiqué que les deux coptes avaient été abattus alors qu'ils quittaient l'église où ils avaient assisté à la messe de Pâques.
  
Ce responsable avait évoqué "une vendetta entre la famille des accusés et la famille des victimes. Un membre de la famille des victimes avait tué un parent des accusés en 2004".
  
Les vendettas entre clans en Haute-Egypte peuvent durer des années et donner lieu à des crimes, en dépit des efforts de médiateurs désignés par le gouvernement.
  
En 2002, des assaillants armés avaient tué 22 membres d'un clan rival pour venger la mort d'un membre de leur famille.
  
Les Coptes sont la plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient. Leur nombre est estimé entre 6 et 10% des 80 millions d'Egyptiens.
  
Ils se plaignent de discrimination et de harcèlement systématiques.
  
Dans une autre affaire, quatre musulmans accusés d'avoir tué un chrétien en octobre à Dairout (sud) ont été acquittés lundi par un tribunal égyptien qui a estimé que les témoignages n'avaient pas permis d'établir leur culpabilité.
  
Des musulmans avaient tué six coptes et un policier musulman le 6 janvier, à la veille du Noël copte, dans le sud de l'Egypte. Trois suspects sont jugés par la haute cour de sûreté de l'Etat de Qena (Haute-Egypte), une cour d'exception.

Première publication : 23/02/2010

COMMENTAIRE(S)