Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 23/02/2010

France-grève-Total : pour ou contre le blocus sur le carburant ?

"Avis de panne sèche" en France après le bocage des raffineries de Total par les salariés… Une grève qui divise les journaux français, ceux qui soutiennent et ceux qui critiquent les syndicats. A voir aussi : France 24 censurée en Côte d’Ivoire… 23 FEVRIER.

 

La France est elle au bord de la panne sèche ? Le conflit entre les syndicats et le groupe Total est entrain de s’envenimer… « Grève inflammable », titre Libération, qui dans son éditorial, donne partiellement raison aux salariés grévistes.
 
« On trouve mal venu chez les ch’tis qu’une entreprise ferme un site industriel quand elle annonce 8 milliards de profits. On craint aussi un plan de reclassement qui conserve les contrats de travail mais laisse dans le flou le contenu des tâches et leur localisation. »
 
« La chose peut se comprendre: la CGT demande que les bénéfices de l’entreprise soient en partie consacrés au maintien de l’emploi. Total peut payer: ses dirigeants savent que leur remarquable réussite impose des devoirs dont on dispenserait des entreprises plus mal gérées »
 
Pour illustrer son propos, Libération publie une photo d’une station service Total. On y voit le slogan du distributeur : « Total, vous ne viendrez plus chez nous par hasard. Mais une voiture passe et masque le bas du slogan. Le slogan est ainsi transformé :
 
« Total, vous ne viendrez plus chez nous. »
 
Son de cloche différent dans la presse économique : la Tribune évoquent « Des années de politique anti-essence : Pourquoi les raffineries ferment « .
 
L’éditorial de La Tribune compare les français aux Shadocks (personnages d’un vieux dessin animée, dont la devise était : « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? »).
 
« Le Shadock en chef est un peu schizophrène. D’un coté il dit qu’il faut polluer moins, rouler moins, et moins vite. De l’autre, il veut que les Shadock d’en bas continuent de rouler ! »
 
Le Figaro enfin fustige les grévistes et « l’irresponsabilité des syndicats » : « On peut tourner la chose comme on veut, rien dans ce dossier ne justifie que la France se trouve menacée de pénurie de carburant par quelques centaines de salariés encartés. « 
 
« Quel délit a donc commis la compagnie pétrolière pour se retrouver, une nouvelle fois, sur le banc des accusés ? Comme tous ses concurrents, avec la baisse continue de la consommation de carburant depuis dix ans, Total se trouve confronté à une surcapacité de ses installations de raffinage. Cette activité lui fait perdre, seulement en France, plus de 100 millions d’euros par mois. »
 
Et le Figaro poursuit : « C’est dans ce contexte que le groupe a décidé de fermer sa raffinerie de Dunkerque, tout en s’engageant à réindustrialiser le site, en y maintenant un dépôt et en y créant un centre de formation. Le PDG l’a encore solennellement réaffirmé hier : il n’y aura aucun licenciement »
 
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
 
Avis de panne sèche, La Dépêche du Midi
 
Isère : la grande fièvre du plein, Le Dauphiné Libéré
 
En route pour la Galère, Le Progrès de Fécamp
 
L’Ecrevisse à pattes blanches menace le tracé de la RN88, Centre Presse
 
Troubles en Côte d’Ivoire, France 24 censurée, Le Parisien
 
Quand cela va mal en Côte d'Ivoire, les médias trinquent, Libération
 
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 

Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/06/2018 Hélène FRADE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

Dans la presse, ce mardi 19 juin, le tollé provoqué par le durcissement de la politique migratoire de l’Administration Trump. Les restes dictateur Franco bientôt exhumés à Valle...

En savoir plus

19/06/2018 Hélène FRADE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

A la Une de la presse, ce mardi 19 juin, les réactions au durcissement de la politique migratoire aux Etats-Unis, où près de 2000 enfants se retrouvent séparés de leurs parents...

En savoir plus

18/06/2018 Hélène FRADE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

A la une de la presse, ce lundi 18 juin, la victoire du candidat de la droite à la présidentielle en Colombie. Des enfants de sans-papiers séparés de leurs parents aux...

En savoir plus

18/06/2018 Hélène FRADE

"Je pense, donc je foot"

A la Une de la presse, ce lundi 18 juin, l’arrivée de l’Aquarius, hier, à Valence, après une semaine d’errance en Méditerranée. La crise politique en Allemagne sur fonds de...

En savoir plus

15/06/2018 Axel MAY

Coupe du monde 2018 : "jouons unis" en Espagne

Dans cette seconde revue de presse de la matinée, place au football, rien qu’au football, ouverture de la Coupe du monde oblige !

En savoir plus