Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

Amériques

L'odeur du pétrole ravive les tensions entre Londres et Buenos Aires aux Malouines

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/02/2010

L'Argentine, qui revendique toujours un droit de souveraineté sur les îles Malouines, a reçu le soutien des pays d'Amérique latine et des Caraïbes, hier, après que le Royaume-Uni a lancé des forages pétroliers au large de l'archipel.

AFP - L'Argentine a reçu lundi le soutien de l'Amérique latine et des Caraïbes dans son contentieux avec Londres, provoqué par l'ouverture de forages pétroliers britanniques au large de l'archipel des Malouines, britannique depuis 1833 mais toujours revendiqué par Buenos Aires.

Le sommet dit "de l'Unité" de trente-deux pays d'Amérique latine et des Caraïbes, réuni au Mexique dans la station balnéaire de Cancun (sud-est), doit confirmer ce soutien mardi dans une "déclaration" spéciale, selon la présidente argentine Cristina Kirchner et son hôte mexicain Felipe Calderon.

"Nous avons approuvé une déclaration dans laquelle les dirigeantes et dirigeants de pays et de gouvernements ici présents réaffirment leur appui au droits légitimes de la République d'Argentine dans son différend de souveraineté avec le Royaume Uni", a déclaré le président mexicain.

Le président vénézuélien Hugo Chavez a été plus virulent: il a accusé la Grande-Bretagne de se livrer à "une des plus grossières démonstrations" de "néocolonialisme", et a demandé à Londres de suspendre les forages et de "restituer ce territoire à son propriétaire légitime, le peuple argentin".

La petite compagnie britannique Desire Petroleum a annoncé lundi avoir commencé les opérations à 160 km au nord de l'archipel, dans le bloc de Liz, l'un des quatre forages qu'elle prévoit au minimum cette année.

Le sommet de Cancun réunit 32 dirigeants, dont 25 chefs d'Etat, du "Groupe de Rio", organisation informelle de pays latino-américains lancée en 1986 au Brésil, et de la Communauté des Caraïbes (Caricom).

Mercredi, le chef de la diplomatie argentine Jorge Taiana doit s'entretenir de cette nouvelle crise entre Buenos Aires et Londres avec le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon. L'Argentine estime que Londres viole les résolutions de l'Onu appelant les parties à ne prendre aucune décision unilatérale pouvant aggraver leur différend.

L'Argentine continue de revendiquer la souveraineté sur les îles Malouines, malgré sa défaite dans une guerre-éclair en 1982 contre la Grande-Bretagne, qui coûta la vie à 649 soldats argentins et 255 britanniques.

Première publication : 23/02/2010

  • ARCHIPEL DES MALOUINES

    Regain de tension entre le Royaume-Uni et l'Argentine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)