Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Glyphosate : l’herbicide de la discorde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, un nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel : la parole se libère sur la toile

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

Sports

Christian Dumont : "Le bilan des biathlètes françaises est plus que positif"

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 24/02/2010

Malgré des erreurs de Marie Dorin au tir (à gauche sur la photo, réconfortée par Sylvie Becaert), les biathlètes françaises ont décroché l'argent dans le relais 4x6 km. Pour le directeur technique national, le bilan des Jeux est très positif.

C'est finalement l’argent du relais 4 x 6 km que les biathlètes françaises ramènent dans leurs valises, bien que celles-ci soient passées tout près de l'or. Une belle performance quand même pour le quatuor composé de Marie-Laure Brunet, Sylvie Becaert, Marie Dorin et Sandrine Bailly, qui avait décroché une troisième place à Turin, il y a quatre ans...

Contacté par France24.com, Christian Dumont, directeur technique de l’équipe de France de biathlon (DTN), est enthousiaste : "Elles étaient de loin les meilleures athlètes sur la piste", confie-t-il. Au départ, la cadette de l’équipe, Marie-Laure Brunet, réussit à mettre son équipe dans les meilleures dispositions. Malgré deux erreurs au tir debout, la médaillée de bronze de la poursuite passe le relais en tête à Sylvie Becaert.

La Lilloise tient tête aux Allemandes et aux Russes et, malgré une erreur au tir debout, reste en première position au moment où elle passe le témoin à Marie Dorin. "Trop stressée pour son premier relai olympique", comme l’explique Christian Dumont, la jeune médaillée de bronze du sprint craque au tir couché, où elle écope de deux tours de pénalité.

Grâce à une course solide, la jeune Lyonnaise rattrape un peu du temps perdu et transmet le relais à Sandrine Bailly en 3e position, à 21 secondes des Allemandes. La doyenne de l’équipe sort alors le grand jeu. Si elle commet une erreur au tir couché, celle-ci réalise un sans fautes au tir debout et arrache l’argent. Les Allemandes ne décrochent que le bronze...

"Sandrine, une grande dame du biathlon"

Pour le DTN, qui a réconforté Marie Dorin, dépitée par ses erreurs qui ont coûté l'or à son équipe, le bilan des biathlètes françaises est "plus que satisfaisant, qu’importe la couleur" de la médaille. "C’est oublié," assure-t-il, à propos de la performance en demi-teinte de la Lyonnaise. "C’est aussi ce qui a fait la beauté de la course, poursuit-il. Grâce à elle, les téléspectateurs ont vibré. Parce que, derrière Marie, Sandrine a fait une superbe remontée."

Cette dernière disputait là sa dernière course, au grand regret de Christian Dumont. "Ce soir, il y a beaucoup d’émotion," répète-t-il. "Quand un athlète de son niveau s'en va, ça laisse un grand vide. C’est une grande dame du biathlon qui a montré l’exemple aux prochaines générations. On respecte tous sa décision, mais on est très ému ce soir," lâche-t-il, la gorge nouée.

Après la fête, l’équipe se remettra au travail. Vendredi, c'est au tour des hommes de courir le dernier relais et d'espérer conclure de la meilleure des façons des Jeux déjà historiques pour le biathlon français.

Première publication : 24/02/2010

  • JO-2010

    McIvor médaillée d'or en skicross freestyle dames, Josserand décroche le bronze

    En savoir plus

  • JO-2010

    Janka devient champion olympique du géant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)