Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

FRANCE

L'affaire Ali Soumaré fait tanguer l'UMP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/02/2010

Tête de liste du parti présidentiel en Île-de-France pour les régionales, Valérie Pécresse condamne les accusations - en partie fausses - formulées par des membres de son camp contre Ali Soumaré, chef de file du Parti socialiste dans le Val-d'Oise.

AFP - Valérie Pécresse, chef de file UMP pour les régionales en Ile-de-France, a condamné mardi soir l'initiative du maire UMP de Franconville Francis Delattre, qui avait lancé des accusations contre Ali Soumaré (PS, Val-d'Oise) qui se sont révélées partiellement fausses.

"Au vu des déclarations faites par le procureur de la République de Pontoise", Valérie Pécresse "condamne l'initiative de Francis Delattre qui a conduit à évoquer à l’égard d’Ali Soumaré une condamnation prescrite, ainsi qu’à lui imputer la condamnation d’un homonyme", selon un communiqué.

La carte des régionales
La gauche détient la majorité dans les régions en rose ; la droite dans celles en bleu ciel.

Mme Pécresse "regrette cette démarche qui ne correspond ni à sa conception de la politique, ni à ses valeurs", ajoute le texte.

"Dès la diffusion du communiqué de Monsieur Delattre sur Ali Soumaré, Valérie Pécresse avait demandé que toute la vérité soit faite et s’était engagée à condamner ces propos s’ils étaient entachés de la moindre inexactitude".

Le procureur de Pontoise, Marie-Thérèse de Givry, a révélé mardi qu'une condamnation attribuée à Ali Soumaré concernait en réalité un homonyme, conduisant le PS à exiger des excuses de la part de l'UMP pour sa tête de liste pour les régionales dans le Val-d'Oise.

Le président sortant d'Ile-de-France, le socialiste Jean-Paul Huchon, a estimé que sa rivale UMP Valérie Pécresse, devait faire des "excuses publiques", la rendant indirectement responsable de cette "campagne de caniveau".

Première publication : 24/02/2010

  • RÉGIONALES

    Les accusations de l'UMP contre Ali Soumaré sont en partie fausses

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les accusations portées contre Ali Soumaré s'appuient sur des "documents précis", selon l'UMP

    En savoir plus

  • RÉGIONALES

    L’affaire Soumaré suscite l’embarras en Ile-de-France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)