Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton vs. Trump, l'eau et le feu"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Victoire à la Pyrrhus pour Jérôme Kerviel

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : le Gabon suspendu à la décision de la Cour constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis : la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis : racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

Economie

Le PDG de Toyota s'excuse devant le Congrès américain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/02/2010

Lors de son audition devant le Congrès américain, Akio Toyoda, le patron de Toyota, s'est dit "profondément désolé" pour les problèmes techniques qui ont occasionné le rappel de six millions de voitures aux États-Unis depuis l'automne.

AFP - Le patron de Toyota, Akio Toyoda, s'est dit "profondément désolé" mercredi devant une commission parlementaire américaine des problèmes techniques de son entreprise ayant occasionné le rappel de six millions de véhicules aux Etats-Unis.

"Je crains que le rythme auquel nous nous sommes développés ait pu être trop rapide", a admis M. Toyoda dans une allocution en anglais devant la Commission de surveillance et de réforme du Congrès.

Il a rappelé que les trois priorités traditionnelles du premier constructeur automobile mondial étaient, dans l'ordre : la sécurité, la qualité et les volumes de production.

"Ces priorités se sont embrouillées et nous n'avons pas pris le temps de réfléchir afin d'apporter les améliorations voulues comme nous le faisions par le passé", a-t-il ajouté.

"Je regrette que cela se soit traduit par les problèmes de sécurité décrits dans les rappels que nous avons effectués, et je suis profondément désolé pour tout accident que des conducteurs de Toyota ont pu expérimenter", a poursuivi M. Toyoda.

Au total, Toyota a rappelé près de neuf millions de véhicules dans le monde depuis cet automne, principalement en raison de problèmes d'accélération involontaire.

 

Première publication : 24/02/2010

  • AUTOMOBILE

    Avant le grand oral du patron de Toyota au Congrès américain, le Japon ouvre une enquête

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Le président de Toyota fait son mea culpa avant son audition au Congrès américain

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Toyota envisage de rappeler 500 000 Corolla pour des problèmes de direction

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)